Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 18:31


Parmi les librairies anciennes fréquentées par Julien Champagne, à la fin du XIXème siècle et au début du XXème, celle des frères Chacornac mérite une mention particulière, de même que la Librairie du Merveilleux de Chamuel et Dujols, déjà évoqués.

Pour Walter Grosse, d'ailleurs, les deux entreprises auraient été liées:

http://www.fulgrosse.com/article-2787865.html

Il estime en effet qu'en 1901 Henri Chacornac est devenu propriétaire de La Librairie du Merveilleux.

Né en 1855, Henri Chacornac épousa vers 1875 la fille de de l'écrivain Jules Lermina (1839-1915);
membre du "club Dumas" et admirateur de Cyrano Bergerac, ce dernier semble s'être intéressé de près à l'alchimie.

Il a en particulier publié en 1890 L'élixir de vie.


Sa fille Marie-Pauline donnera deux fils à Henri Chacornac, Paul, né en 1884, l'année même de la création de la "maison Chacornac", et Louis, venu au monde en 1890. Louis sera d'abord le gérant de la bibliothèque Chacornac, alors que Paul se consacrera sutout à l'écriture.

Pour Walter Grosse, c'est par l'intermédiaire des frères Chacornac que Julien Champagne a en 1905 fait la connaissance de Fulcanelli.

C'était, estime-t-il,  grâce à son travail de reliure et de "cataloguage" de livres anciens.


Si nous nous intéressons d'abord au catalogue Chacornac, force est de constater une certaine prégnance de l'alchimie, et de l'ésotérisme en général.

En 1890, nous trouvons d'Albert Poisson les Cinq traités d'alchimie. Le même Poisson récidivera en 1893 avec son Nicolas Flamel. En 1897 paraît le Traité des causes secondes de Jean Trithème. En 1899 Henri Chacornac préface lui même le Traité de réintégration des êtres de Martines de Pasqually.

Nous avons aussi dès 1902 l'Esquisse du tout universel de Jacob, présenté par Papus. De Papus justement, La science des mages est éditée en 1905. En 1908 mentionnons le De signatura rerum de Jacob Boehme, traduit par Sédir. Puis en 1910 La philosophie occulte de Henri Corneille Agrippa, ainsi que L'amphithéatre d'éternelle sapience d'Henri Khunrath.

En 1912 suivront les Cinquante merveilleux secrets d'alchimie de Phaneg (Georges Descormiers). L'Hermès dévoilé de Cyliani, si cher à Eugène Canseliet, sera publié en 1915. En 1925 paraîtra de Emile Jules Grillot de Givry une édition de La monade hiéroglyphique de John Dee. La lumière tirée du chaos de Louis Grassot sera mise en vente en 1930, de même que le Dogme et rituel de haute magie d'Eliphas Lévi.

Si on veut absolument sortir du strict domaine de l'occulte, Chacornac a également publié en 1924 les Ennéades de Plotin...

Parallèlement l'aventure de la revue Le voile d'Isis se poursuit. En 1933 cette revue d'inspiration de plus en plus guénonienne deviendra Etudes traditionnelles, qui paraît toujours.

Contrairement peut-être à son frère Louis, décédé à 65 ans en 1955, Paul Chacornac, qui quittera ce monde à 79 ans passés, en 1964, est aussi écrivain; on lui doit, outre une histoire de l'astrologie médiévale qui est restée hors commerce, un livre sur Eliphas Lévi (1926), une note bibliographique à l'édition des Noces chymiques de Jean Valentin Andreae (1928), Le comte de Saint Germain (1947), La vie simple de René Guénon (1958), enfin Grandeur et adversité de Jean Trithème (1963).


Toujours situées quai saint Michel à Paris, la librairie et les éditions Chacornac deviendront ensuite les Editions Traditionnelles, sous la houlette d'André Villain. Ce dernier décéda en 1985. Les Editions Traditionnelles ont récemment déménagé et se trouvent désormais rue des Fossés
Saint Bernard.

La librairie de Nicole et André Braire est d'ailleurs à vendre, ce couple préférant se consacrer exclusivement à l'édition.


Devenant aveugle sur ses vieux jours, Paul Chacornac n'est pas resté sans descendance. Qui est ce Jacques Chacornac, employé d'un kiosque parisien, à qui André Braire remit il y a quelques années un certain nombre de souvenirs de famille, dont le livret militaire de l'aîné des frères Chacornac?

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-champagne-nel-paese-charconac-35788569.html


ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

ARCHER 06/04/2016 12:36

Bonjour
La bibliothèque personnelle de Paul Chacornac a sans doute était au moins partiellement dispersée. Peut-être sa descendance pourrait nous en dire plus. Cordialement,
A.

DP 05/04/2016 22:09

Bonjour,
Ce post date de dix ans mais avec un peu de chance mon message parviendra à destination : quelqu'un a-t-il une idée de ce qu'est devenue la bibliothèque personnelle de Paul Chacornac ? Je cherche un ouvrage unique qui devait en faire partie et est décrit dans le Voile d'Isis en 1895

chacornac Mélodie 01/09/2006 18:29

Je suis l\\\'arrière petite fille de Paul Chacornac, si vous avez des renseignements complémentaires sur sa vie, je vous serez reconnaissante de me les communiquez.
Je suis la fille de Jean paul Chacornac, lui même fils de jeanine Chacornac fille de Paul chacornac.
Par avance je vous remercie beaucoup.

D.P. 06/04/2016 15:25

Votre post date de dix ans mais avec un peu de chance mon message vous parviendra. Avez vous une idée de ce qu'est devenue la bibliothèque personnelle de Paul Chacornac ? Je cherche un ouvrage unique qui devait en faire partie et est décrit dans le Voile d'Isis en 1895.

ARCHER 01/09/2006 22:27

Chère Madame, Je vous remercie de votre intervention et de votre question. Soyez assurée que je ne manquerai pas de vous informer de tout fait nouveau concernant votre arrière-grand père, qui a, entre autres mérites, eu celui d'employer des personnes de la qualité de Julien Champagne ou Paul Sédir par exemple.Dans l'attente, je me permets de vous signaler d'autres articles consacrés à vos ancêtres, en particulier:http://archer.over-blog.net/article-3382993.htmlhttp://archer.over-blog.net/article-3504191.htmlhttp://archer.over-blog.net/article-3308771.html

Walter Grosse 04/06/2006 19:59

     Paul Chacornac (1884-1964) et Louis Chacornac (1890-1955) :
    Je pense que serait intéressant découvrir aussi où ils ont décédé...
    Sera que Louis est mort à Paris ???
   

ARCHER 04/06/2006 20:36

Je crois sans en être certain que tous deux sont décédés à Paris.

Walter Grosse 04/06/2006 19:44

    Une merveille... Connaître les dates de naissance et de décès de Paul et de Louis Chacornac est une trouvaille historique...
    Merci beaucoup par me citer ainsi que l\\\'article de mon blog.
    Oui, Julien Champagne a connu Fulcanelli dans la librairie Chacornac, que a une bibliothèque voisine, où le Grand Fulcanelli donnait leurs leçons d\\\'alchimie.
    En 1901 Henri Chacornac achète à Librairie du Merveilleux de Chamuel pour librairie Chacornac et je pense que Julien Champagne a commencé à fréquenter la librairie aprés 1901...
    Champagne commence à travailler dans la librairie Chacornac entre 1902 et 1905.
    La famille Champagne vivait à Paris depuis1897...
    Champagne a été présenté personnellement à Fulcanelli en 1905, deux ans avant de commencer à fréquenter la famille de Lesseps.
 

ARCHER 04/06/2006 20:35

Oui, je pense que l'année 1905 fut probablement celle de la rencontre entre Fulcanelli et Julien Champagne.Ceci est attesté par Eugène Canseliet. Existe-t-il une autre source d'information? En tout cas, la première entrevue d'Eugène Canseliet avec Fulcanelli (et sans doute Julien Champagne) n'interviendra qu'une dizaine d'années après (vers 1915).