Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 16:45



Moins connu que le palais Jacques Coeur, auquel nous avons déjà rendu une première visite, l'hotel Lallemant de Bourges est cependant lui aussi une des demeures philosophales de cette cité qui, de même que Laon, fut une capitale du royaume de France.

Héritier d'une vieille famille issue d'outre-Rhin, dont la présence auprès des Berruyers est attestée dès le XIIIème siècle, Jean Lallemant, dont le père Guillaume était chargé d'approvisionner en livres la bibliothèque de Charles VI, devient au milieu du XVème siècle receveur général de Normandie.

Il s'enrichit par le commerce de la cour et est annobli, mais en 1487 sa maison part en fumée dans le grand incendie de Bourges. Il entreprend aussitôt la construction de l'hotel actuel, dont il ne verra que les fondations: il décède en 1494.

Ses deux fils Jean ("l'aîné" et "le jeune") mèneront le chantier à bonne fin en 1514. Tous deux appartenaient à l'ordre de Notre Dame de La Table Ronde, fondé en 1492. En 1500, "Jean l'aîné" deviendra maire de Bourges, et son fils lui succèdera.

En 1510, "Jean le jeune" s'entretiendra à Vierzon avec Léonard de Vinci et un "ingénieux de Milan" qui pourrait être Benvenuto Cellini.

L'édifice en tout cas restera dans la famille Lallemant jusqu'au XVIIème siècle. Il fut acquis par la ville en 1826. En 1951, il devint l'actuel musée des arts décoratifs de la cité, et fut restauré en 1995-1996.

Pour Fulcanelli, dans le Mystère des Cathédrales, Jean Lallemant, chevalier de la Table Ronde, fut aussi un alchimiste.

Suivons le dans sa visite  de l'hotel:

"Nous voici mainenant sur le pavé de la cour. Quelques pas nous amènent à l'entrée d'une loggia largement éclairée par un portique formé de trois baies cintrées. C'est une grande salle, au plafond rayé d'épaisses solives. Des monolithes, stèles et autres débris antiques y trouvent place et lui donnent l'aspect d'un musée d'archéologie locale.

Pour nous, l'intérêt n'est pas là, mais dans la muraille du fond où se trouve enclavé un magnifique bas-relief de pierre peinte. Il représente saint Christophe déposant le petit Jésus sur la berge rocheuse du torrent légendaire qu'il vient de lui faire traverser. Au second plan, un ermite, la lanterne au poing,  - car la scène se passe la nuit, - sort de sa cabane et marche vers l'Enfant-Roi."

Voici donc le sujet de la planche XXXI du Mystère, intitulée "la légende de saint Christophe", et dont nous pouvons apprécier la finesse, à la fois dans le travail de Julien Champagne et sur un cliché coloré de la pièce originale.

Le sculpteur, d'après Fulcanelli, a suivi lui aussi scrupuleusement la légende; mais il a fait mieux encore:

"Sous l'inspiration du savant hermétiste qui lui avait commandé l'oeuvre, il a placé le géant, les pieds dans l'eau, le vêtant d'une étoffe légère nouée sur l'épaule et serrée par une large ceinture au niveau de l'abdomen. C'est cette ceinture qui donne à saint Christophe son véritable caractère ésotérique...

La ceinture d'Offerus est piquée de lignes entre-croisées semblables à celles que présente la surface du dissolvant lorsqu'il a été canoniquement préparé. Tel est le Signe, que tous les Philosophes reconnaissent pour marquer, extérieurement, la vertu, la perfection, l'extrême pureté intrinsèques de leur substance mercurielle."

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-champagne-all-hotel-lallemant-champagne-a-l-hotel-lallemant--35787277.html


ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires