Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 13:57

Pdl.champagne


En le relisant, je me dis que je ne suis pas entièrement satisfait de mon post sur Champagne et la famille Lesseps ( 04 février 2006). Il est vrai qu'il laissait présager une suite, que voici par conséquent, et qui ne devrait pas être une fin.

Après avoir sur ce thème laissé la parole à Robert Ambelain, donnons-la à Eugène Canseliet. Le très précieux Index Canseliet de Jean Laplace est presque complet au cas particulier.

S'agissant des Lesseps, il mentionne d'abord d'Eugène Canseliet  les Deux Logis Alchimiques, et puis Le Feu du Soleil. Ouvrons donc d'abord ce dernier.


"Champagne travaillait chez les Lesseps...Ferdinand de Lesseps, lui, avait trois fils. Je les ai connus tous les trois."

il s'agit ici, vraisemblablement de Paul, Bertrand et Jacques de Lesseps.

Dans ses Deux Logis, Canseliet précisera, en parlant de Julien Champagne:

Raymond Roussel "avait beaucoup d'estime pour le dessinateur de Fulcanelli et de Bertrand de Lesseps. il y avait aussi qu'avec le fils aîné de Ferdinand, Champagne restait l'inventeur du traîneau à hélice que Raymond Roussel admirait avenue Montaigne, et que, d'ailleurs, il fit photographier."

Sur ce point, on pourra se reporter à mon post du 14 février 2006: Champagne et le traineau à hélice.

Toujours dans les Deux Logis Alchimiques, Eugène Canseliet affirme, à propos de l'année 1920,
"à cette époque nous nous trouvions parfois avec le Maître (Fulcanelli), chez Paul et Jacques de Lesseps, avenue Montaigne."

Alors, Paul, Jacques, Bertrand,  me direz-vous?  Bertrand sans doute, sur qui il nous faudra revenir, mais est-il le seul?


Dans le numéro 10 de la revue La Tourbe des Philosophes (1980), qui est consacré à Eugène Canseliet, ce dernier rapporte une facétie de Julien Champagne relative à "monsieur Viviani", que nous avons déjà soulignée (Julien Champagne et Viviani, 04 mars 2006).

"Fulcanelli, ayant eu connaissance du numéro, pria son dessinateur, qu'il ne le produisît pas devant les jeunes de Lesseps."

Oui, mais encore une fois, lesquels? Toujours à propos de l'année 1920, ouvrons le numéro suivant de La Tourbe (N°11, 1980), et écoutons encore Canseliet:

"Julien Champagne et Henri Steineur...malheureusement, à partir du 31 (mai) ne seront plus au service de Monsieur Paul de Lesseps."

A ce sujet, on pourra se reporter à mon post du 16 mars 2006: Julien Champagne et ses disciples.

Et Eugène de préciser qu'ils "avaient démarré très tôt, avant le lever du soleil, avec la voiturette torpédo, les dames-jeannes (les deux petites et la grande), les entonnoirs, les filtres et les linges d'absorption, vers Evry-Petit-Bourg où les trèfles et les sainfoins sont beaux, afin de récolter, à deux jours de la pleine lune, le plus possible de rosée.

Cette liqueur qui concourt si puissamment à la naissance de l'être androgyne, au cours de l'ontogénèse philosophique du Grand OEuvre."


Soit, dira-t-on, mais alors quid de Paul de Lesseps? Comme son frère Jacques et sans doute son autre frère Bertrand passionné d'aviation, il est né en 1880, des oeuvres de Ferdinand de Lesseps et de sa seconde épouse Louise Autard de Bragard. Mais dans ce domaine de l'aéronautique nous trouvons aussi un autre frère, Robert de Lesseps...

Paul s'illustra dès 1910 en Grande-Bretagne lors du "meeting" de Doncaster, aux commandes d'un Blériot XI:

http://www.earlyaviators.com/edelespa.htm

D'après ce site, il aurait été le premier homme à survoler Paris, en faisant le tour...de la tour Eiffel.

Marié en 1902 à Marguerite de Béthune-Sully ( 1879-1975), il serait décédé en 1955.

Suivant d'autres sources:

http://www.eastlondonforum.com/viewtopic.php?p=31165

Paul de Lesseps d'après le magazine anglo-saxon Time du 14 janvier 1947 serait mort en prison cette année là de troubles cardiaques dans des conditions peu glorieuses pour l'Etat français.

 

Il est singulier que ce Lesseps là ait pu être considéré en 1912 comme l'inventeur du "traîneau à hélice", comme nous le prouvent les deux clichés ci-dessous, que vient de nous signaler l'ami Belliau.

 

Le brevet d'invention du dit engin, reproduit par Jean Artero dans son fascicule Alchimie de Lesseps (Arqa, 2010) a été, en 1911, établi au nom de son frère Bertrand.

 

BPdLtraîneau1912.champagne

 

PdL1912traineau.champagne


Pour en revenir à Julien Champagne, et pour en terminer provisoirement avec les de Lesseps, n'oublions pas d'Eugène Canseliet cette mention de Paul dans le rabat de couverture de l'édition Pauvert des Demeures Philosophales de Fulcanelli (1977), non répertoriée pour le coup par Jean Laplace:

"Dans l'automne de 1919, alors que je me trouvais avenue Montaigne, avec Julien Champagne qui travaillait là, pour Paul de Lesseps, Fulcanelli arriva inopinément."

 

PDLbig.champagne

 

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-champagne-e-paul-de-lesseps-114726648.html




ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires