Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 12:02


Pourquoi ce superbe portrait de Nadar par Carolus-Duran, réalisé en 1896 et qui fait aujourd'hui partie des collections du Musée de l'air et de l'espace?

Si Charles Duran (1837-1917), portraitiste renommé dès 1869, a peint cette huile sur toile, c'est que le photographe Félix Tournachon, alias Nadar (1820-1910) fut au XIXème siècle une des célébrités du "tout Paris".

C'est ainsi qu'en 1854 il produisit son Panthéon Nadar, une série de plus de trois cents clichés de notoriétés du moment.

Félix Tournachon trouve également sa place dans ce Musée, car il fut aussi un aérostier confirmé.
En 1858 il produisit la première photographie aérienne à bord de son ballon Le Géant. Il fonda la revue L'Aéronaute, et en 1871, créa la première compagnie d'aérostiers du siège de Paris.

"Touche à tout", caricaturiste à ses heures, journaliste, nouvelliste, écrivain (d'opposition, il va sans dire), il fut aussi collectionneur et mécène...

Soit, me direz vous, mais quel rapport précis avec Julien Champagne, même si nous avons visiblement affaire à deux artistes, inventeurs de surcroît? Nous l'allons voir, mais d'abord, vous devez savoir que les deux hommes peuvent être aussi rapprochés l'un de l'autre par une autre de leurs passions communes, l'alchimie.

Car Nadar - ceci est peu connu - a écrit un traité d'alchimie; il est même en vente actuellement à l'excellente librairie de Dominique Nicol, L'oiseau livre, dont je ne résiste pas au plaisir de reproduire l'enseigne, car elle me paraît non seulement esthétique, mais "topique".


Voici un lien vers cette librairie:

http://www.galaxidion.com/oiseau/

Et voici l'annonce du libraire sur notre traité, dont le prix hélas avoisine ceux des éditions originales
des Fulcanelli illustrés par Julien Champagne:

"NADAR - LES DICTS & FAICTS DU CHIER CYRE GAMBETTE LE HUTIN en sa court. Chez l'auteur, 1881-82, 1 vol. in12 relié dos cuir, 43pp. Tirage limité à 300 exemplaires. N°93." 

Et il ajoute:

"Ouvrage très rare. Curieux livre d'alchimie à classer avec celui d'Hillel Erlanger : Voyage en kaleïdoscope. L'auteur signe en sous-titre : EXPOSES PAR MON SIEUR NADAR. ABSTRACTEUR DE QUINTE ESSENCE. 

Son prologue ne laisse aucun doute sur le sujet caché dont il traite, en voici le contenu : 

"Amy lecteur, si tu es bien advisé et friant de haulte graisse, tu liras ceste chronicque chronicquante dont l'auctheur, sous l'emblesme d'un fol, cele un saige, curieux de sapience et florisseulx de science philosophicale. Ne t'arrestes ny reschignes aux aspretés du languaige anticque comme au pets d'un asne, mais bien chausse tes lunettes sur l'aureille gauche pour ouyr plus clair : romps l'os et trouveras medulle à sugcer. Amen". 

Nadar n'est autre que le grand photographe du XIXè siècle qui fut introduit dans les milieux de l'ésotérisme par C. Flammarion."

Voici la couverture d'un autre livre très rare de Nadar, qui est lui de 1883, et fait référence au premier mentionné:


Camille Flammarion, comme dirait Frédéric Courjeaud, nous nous approchons de Fulcanelli, et donc de Julien Champagne...

Dans son ouvrage très bien écrit, Fulcanelli une identité révélée (Claire Vigne, 1996), Courjeaud, qui identifie Fulcanelli à Flammarion, ne me paraît pas cependant prononcer le nom de Nadar.

Le père de Camille fut pourtant employé aux studios Tournanchon-Nadar, du frère du "grand Nadar".

Soit, me direz vous, mais encore une fois quid de Julien Champagne et de la famille Nadar? J'ouvre donc maintenant le livre de Richard Khaitzine, Fulcanelli et le cabaret du chat noir (Ramuel,
1997) et je lis avec vous:

"Dans un catalogue Nadar, consacré à la mode, sont inclus deux portraits, le premier de Paul de Lesseps, le second de son frère Bertand.

La notice précise que Bertrand avait le génie de la mécanique et qu'il fabriquait un traineau à moteur, lequel fut acquis par le tsar de Russie."

En 1885, Nadar réalisa un portrait de Ferdinand de Lesseps. En 1886, avec son fils Paul (1856-1939), il "interviewait"  pour le compte du Journal illustré le centenaire  Eugène Chevreul, qui recevait autrefois le jeune Fulcanelli.

Paul, dont un portrait figure ci-dessous, sera considéré plus tard comme le père du photojournalisme; mais où donc ai-je lu qu'il travailla comme Julien Champagne pour le compte de la famille Lesseps?


Mais tout simplement dans le livre même de Richard Khaitzine que je viens juste de mentionner:
"Le fils Nadar fut le secrétaire de Charles de Lesseps."

 

Pour Robert Greaves, auteur d'un Nadar quand même! (Les éditions d'en face, 2010), dont le précurseur fut son Nadar ou le Paradoxe vital (Flammarion, 1980), Félix Tournachon aurait été en 1842 secrétaire de Charles de Lesseps, rédacteur en chef du journal Le Commerce.

 

Toujours d'après Greaves, "Charles de Lesseps fils" vint visiter Félix à la mort de son épouse Ernestine, en 1909. Dans son Nadar (Gallimard, 2010), Stéphanie de Saint Marc confirme la relation professionnelle, mais aussi affectueuse de Nadar avec Charles de Lesseps, et revient longuement sur l'entretien avec Chevreul, non sans l'illustrer.

 

chevreulnadar1886.champagne

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-da-nadar-a-champagne-35788257.html



 
ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

khaitzine 25/09/2006 19:08

Je suis allé par hasard sur votre site intéressant. Ce fameux Catalogue Nadar je n'ai pu l'acquérir (trop cher et en très mauvais état), maisje suis certain de ce que j'avance ayant relevé le passage en question sur place).
Vous pouvez me contacter si vous en éprouvez le désir...
Cordialement,
RK 

ARCHER 26/09/2006 13:56

Merci Richard Khaitzine de cette précision. S'il existe, le hasard fait bien les choses, en tout cas cette fois-ci. Il est certain effectivement, comme vous l'avez souligné dans votre excellent livre Fulcanelli et le cabaret du chat noir, dont j'espère qu'il aura une suite,  que ce catalogue Nadar est une pièce à conviction à verser au dossier des relations de la famille Lesseps avec Fulcanelli...Il y a aussi le traineau à hélice, qui le relie directement à Julien Champagne et d'ailleurs à Raymond Roussel.Voilà pourquoi il serait très intéressant de pouvoir se faire une idée de ce qu'il contient au cas particulier.http://www.esonews.com/auteurs/Khaitzine-introAlchimie.asphttp://www.triplov.com/surreal/khaitzine.htmlhttp://www.triplov.com/coloquio_05/richard_khaitzine.html

Walter Grosse 09/05/2006 04:44

    Cher ami,
    Je pense que c'est très important trouver les deux portraits des fils de Ferdinand de Lesseps, Paul et Bertrand, du catalogue Nadar, consagré à la mode.  Néanmoins, jusqu'à présent encore je n'ai pas trouvé. Je n'ai pas réussi à trouver aucune catalogue Nadar que soit consacré à la mode!!!
    Avec égard, W.GROSSE.

ARCHER 09/05/2006 07:06

Vous avez raison; j'ai pensé un instant qu'il pouvait s'agir des portraits en ligne de la famille Lesseps où on voit les enfants de Ferdinand et qui ont servi sur certain site web à caractériser la mode vestimentaire du temps.Mais d'une part il n'y a pas sur ces clichés que Paul et Bertrand, d'autre part ils y sont photographiés à un âge plutôt juvénile dans l'ensemble, enfin, il n'est pas question là, me semble t il, du fameux "traineau à hélice."Donc...à suivre.