Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 21:34


Comme nous l'avons déjà souligné et en tout cas constaté à propos de la deuxième édition des oeuvres de Fulcanelli par l'Omnium Littéraire, Julien Champagne figure en couverture des deux ouvrages du Maître, en 1957 pour le Mystère des Cathédrales, et en 1960 pour les Demeures Philosophales.

Qu'en est-il des autres éditions? Je commence ce soir par celle du Mystère. Voici un cliché de son édition originale par Schemit: Relevons que les noms de Julien Champagne et E. (Eugène) Canseliet y sont pratiquement traités à égalité.

Je rappelle également que cette édition est rarissime, puisque son tirage doit sauf erreur avoisiner les 300 exemplaires. On pourra à ce propos se reporter à nouveau au remarquable ouvrage de Bernard Allieu (Index Fulcanelli), déjà mentionné.

En outre, je me souviens avoir lu sur l'excellent site du forum de La Librairie du Merveilleux:

htpp://50340.aceboard.net/i-50340.htm

que les exemplaires des éditions originales des deux livres de Fulcanelli  fournis au titre du dépot légal et au nom de Julien Champagne auraient disparu de la Bibliothèque Nationale.

Sur la troisième édition du Mystère des Cathédrales, réalisée par Jean-Jacques Pauvert en 1964, le patronyme de Julien Champagne figure encore, du moins en ce qui concerne l'édition brochée
(il n'en est pas de même de l'édition reliée ou si on veut cartonnée).

Mais seul le frontispice de notre artiste justifie maintenant cette mention, puisque ses dessins ont été remplacés par Pauvert,  qui leur a préféré des clichés d'un photographe bien connu par ailleurs, Pierre Jahan.

Je reviendrai si Dieu veut un jour prochain sur les couvertures des éditions correspondantes des Demeures Philosophales.

 

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-julien-champagne-en-couverture-35787587.html



ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

La fève du jardin de Diane 27/02/2011 22:26



Archer, merci pour ces précisions. Je tiendrai compte des liens que vous donnez sur votre blog, aussi bien pour les commentaires sur le sujet (frontispice), que pour son étude.


J'aime assez bien ce que vous inspire le "titre" de ce dessin (sphinx = chimère = mercure phphal) : Un aperçu prometteur pour nous !


Etrange tout de même de voir ce dernier dans le catalogue Chacornac s'il s'agissait effectivement d'une commande particulière de Fulcanelli en vue de sa parution dans le Mystère...



ARCHER 28/02/2011 17:07



Tout est possible, car en 1912 Julien Champagne, qui fréquentait la librairie Chacornac, était déjà au service de Fulcanelli.


http://www.archerjulienchampagne.com/article-3382993.html



la fève du jardin de Diane 24/02/2011 20:33



Cher Archer,


Jean Artero, dans "Présence de Fuclanelli", parle du frontispice du MC "tellement regardé et si peu examiné". Archer, quand nous ferez-vous l'honneur et la joie d'un tel examen ?


Voilà pour le début. De même pour la fin, avec le cul de lampe qui en orne discrètement la 4e de couverture (ed. Pauvert) et qui est une reproduction issue des stales de la cathédrale d'Amiens,
dont le pavé du maître-autel est orné d'une superbe araigne. Je me suis toujours demandé quelle était l'origine de ce choix, de cet "indice" (je parle du cul de lampe) ?


C'est toujours un plaisir de vous lire, et de vous relire :)


Fabien.



ARCHER 25/02/2011 18:57



Cher Fabien, j'ai consacré au frontispice du Mystère des Cathédrales un article qui effectivement n'en constitue pas une étude, donc je retiens votre idée pour la suite:


http://www.archerjulienchampagne.com/article-1744093-6.html#anchorComment


A l'inverse, en cherchant bien, on trouvera dans cet articulet un lien vers une reproduction grand format qui autoriserait justement l'étude en question.


Comme vous savez, cette gravure de Julien Champagne constitue une singularité à divers titres. Elle figure parmi les premiers travaux dessinés d'"Hubert" pour Fulcanelli (on est en 1910) et elle
a été reproduite dès 1912 dans un catalogue Chacornac.


Conçue et réalisée par Champagne (inv. del.) elle rappelle partiellement un de ses ex-libris, qui date lui semble-t-il de 1906.


Enfin, relevons le fait qu'elle n'a apparemment que peu de rapports avec nos mystérieuses cathédrales, et que pourtant elle est la seule à figurer dans toutes les éditions du Mystère.


Je pourrais poursuivre, mais sans doute serais-je un peu long. Donc pour cette fois, disons simplement que sa légende (il faut lire les légendes des illustrations de Fulcanelli et Canseliet) pose
le constat que "le Sphinx protège et domine la Science."


La Science avec une grande S (ou grandesse) est bien sûr la science des sciences, donc l'Alchimie.


Quant au Sphinx, il personnifie sans doute le secret nécessaire à cet ésotérisme, et on conçoit donc bien qu'il le protège. Mais pourquoi le domine-t-il?


Une explication possible serait que ce Sphinx soit aussi une Chimère (dorée, évidemment). Pour Fulcanelli, cette Chimère n'est autre que le mercure philosophique.


Une fraction du frontispice n'est pas sans rappeler une des stalles d'Amiens auxquelles vous faites allusion, et auxquelles plusieurs articles sont consacrés.


Voyez déjà:


http://www.archerjulienchampagne.com/article-15144255.html



Walter Grosse 11/04/2006 22:18

   Cher ami, c'est trés intéressant la jaquette du livre de Fulcanelli " Le Mystère des Cathédrales "( je possède les livres traduits pour Portugais : " O Mistério das Catedrais" et " As Mansões Filosofais ", mais je n'a pas en Français  ). Je suis aussi très intéressé sur la jaquette de " Les Demeures Philosophales", parce que se peut lire que Fulcanelli connaissait Chevreul, De Lesseps, Grasset d'Orcer, ami de Berthelot, Pierre Curie, ainsi que Jules Grévy et Paul Painlevé. Excellent.
    Avec égard, W.GROSSE.
 

ARCHER 11/04/2006 22:27

Cher ami, merci de ce compliment. Je reviendrai ultérieurement comme promis et si Dios quiere sur les couvertures des éditions Schemit et Pauvert des Demeures Philosophales  de Fulcanelli.Fulcanelli et Julien Champagne avaient aussi des relations communes: Anatole France, René Viviani, par exemple, déjà évoqués, mais d'autres encore peut-être; ces relations m'intéressent également.Enfin, je pense continuer à m'appesantir aussi sur les connaissances propres de Julien ; je réfléchis actuellement à Serge Voronoff et Pierre Dujols "deValois".Bien à vous,