Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

14 février 2006 2 14 /02 /février /2006 19:13


Julien Champagne fut employé par la famille de Lesseps non seulement comme dessinateur - et alchimiste - mais aussi comme ingénieur.

C'est ainsi qu'il mit au point avenue Montaigne, pour et chez les de Lesseps, le traineau à hélice photographié ci-dessus. Cette image a été insérée par Eugène Canseliet dans ses Deux Logis Alchimiques.

Il semble que Champagne en ait été l'inventeur, en fait d'après Canseliet le co-inventeur avec le fils aîné de Ferdinand de Lesseps.

Dans un article de Prismes Hebdo en 2004 (Fulcanelli: un secret "inviolable"?), Jacques Keystone avance l'hypothèse du détournement par Champagne d'une invention de Fulcanelli, qui à l'époque aurait travaillé  pour la défense nationale.

Nous sommes en effet à ce moment à la veille du déclenchement de la première guerre mondiale et, dans son livre Fulcanelli dévoilé,Geneviève Dubois donne une photo de Julien auprès du turbo-propulseur en construction, qu'elle date de juin 1914. Elle ajoute que les essais eurent lieu en juillet de la même année, et que Champagne y a associé son ami le romancier Raymond Roussel, déjà évoqué.

Canseliet pour sa part précise que Roussel admirait beaucoup ce traineau, "que d'ailleurs il fit photographier", et renvoie à notre cliché. S'agit-il du même que celui de Raymond?

Puisque nous revenons sur Roussel, je m'en voudrais de ne pas remercier au passage  un de mes lecteurs, que j'espère fidèle, justement dénommé Canterel, et qui m'a fait remarquer que Zo, le dessinateur de Roussel, a tenu la même place auprès de l'auteur de La Doublure que Champagne auprès de Fulcanelli.

Roussel était de fait lui aussi très exigeant et directif en matière d'illustration de ses ouvrages.

Pour en revenir au traineau à hélice, et si on voit mal à quelle utilité un tel engin aurait correspondu pour les armées en Europe occidentale et centrale, il était bien dans l'air du temps, en Amérique et en Europe septentrionale notamment.

Le Russe Dimitri Riabouchynski (1882-1962) étudie dès 1906 les hélices propulsives et produit un traineau à hélice rudimentaire à l'institut d'aérodynamique de Koutchino.

En France même, Jean-Baptiste Charcot (1867-1936) réalise dès 1908 ses traineaux automobiles de Dion-Bouton en vue d'expéditions dans l'Antarctique; il conclut à l'incompatibilité de l'hélice avec la neige.

En 1912, Douglas Mawson (1882-1958), explorateur australien qui fut le premier a atteindre le pôle sud, essaie vainement lui aussi un traineau à hélice, qui ne résiste pas au blizzard. C'est ce traineau qui fait l'objet du dessin colorié ci-dessous.

En 1922 , le Québecois canadien Joseph-Armand Bombardier (1907-1964) met au point un motoneige, dit aussi véhicule autoneige, qui est en fait un traineau à hélice.

L'invention de Julien Champagne était donc bien en phase avec la science du début du XXème siècle . Elle fit sensation quand le traineau fut conduit, après guerre,  par le trio Champagne-Roussel-Canseliet dans les rues de Paris. Ecoutons Canseliet se rappeler, en 1979:

"Cet appareil, en avance sur son époque, était, pour Raymond Roussel une source de grand plaisir. Cela nous rappelle cette fin d'après-midi, où l'auteur fastueux de La Poussière de Soleils, nous conduisit, Champagne et moi, jusqu'à la rue de Rochechouart. En cette année de grâce 1925, ce fut un bel attroupement qui se forma autour de l'énorme voiture automobile, et qui gêna fort le tramway allant et venant sur une voie unique."

Et bien formons le voeu d'ensemble et de conserve, cher et malicieux Eugène Canseliet, aller et venir sur cette voie unique, qui n'est pas tellement celle des tramways que celle de Julien Champagne, autrement  dit de l'art et de l'alchimie. 

Même si "l'énorme voiture automobile" dont il s'agit n'est sans doute pas le traineau à hélice de Lesseps et Champagne, mais plutôt la roulotte de luxe que de nos jours on qualifierait probablement de camping car, et qui fut précisément livrée en 1925 au fantasque Raymond Roussel.



http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-32326118.html



ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

Raymond Roussel 22/09/2010 22:13



Cher Monsieur Champagne


J'ai pensé à vous en voyant ces curieux traineaux- ( http://anonymousworks.blogspot.com/2010/06/1920s-archive-of-snowmobile-inventor.html ) mais je trouve le vôtre bien plus extraordinaire, on le
croirait sorti d'un roman de notre grand Jules Verne.


J'aimerais beaucoup le faire photographier. Qu'en pensez-vous?


En attendant, je vous prie d'agréer Monsieur Champagne mes salutations les plus admiratives .


Raymond Roussel



ARCHER 23/09/2010 17:59



Cher Monsieur Roussel


Julien Champagne vient de s'absenter, justement pour s'atteler à notre traîneau, et m'a demandé en prenant connaissance de votre si aimable missive de vous répondre de sa part.


Vous avez naturellement notre autorisation la plus empressée si vous souhaitez faire photographier l'Ailonive, d'une part parce ce que je n'ignore rien de votre admiration pour ce projet, d'autre
part en raison de notre totale amitié et considération pour le grand poète que vous êtes à nos yeux, pour le visionnaire émule comme nous mêmes (plus modestement) de l'immense Jules Verne.


Pousseriez vous la générosité jusqu'à nous faire bénéficier le moment venu d'une copie d'un de ces clichés une fois réalisés?


Quoiqu'il en soit je m'en voudrais de ne pas vous signaler, sur le sujet qui nous occupe ce jour, la parution prochaine aux éditions Arqa d'une plaquette de Jean Artero, qui sera intitulée
Alchimie de Lesseps.


Cher Maître, dans cette attente je vous serre bien respectueusement la main.


Bertrand de Lesseps