Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 15:28


Parmi les relations proches de Julien Champagne figure l'égyptologue non orthodoxe et ésotériste René Schwaller (1887-1961), également connu sous le pseudonyme de Aor. Sa photo en compagnie de sa seconde épouse Jeanne Germain  (  pseudonyme:  Isha  ),  prise en 1927,  année de leur mariage, figure  ci-dessus.

Chimiste de formation, Schwaller fut aussi l'élève du peintre Henri Matisse (1869-1954). En 1919, son ami le poète lithuanien Oscar Vladislas de Lubicz Milosz (1877-1939) lui permit d'utiliser son nom, d'où son patronyme définitif: Schwaller de Lubicz.

Ses oeuvres principales ont été publiées après le second conflit mondial et concernent surtout la symbologie (Du symbole et de la symbolique, 1951) et la spiritualité égyptienne (Le temple de l'homme, 1958, Le miracle égyptien, 1963).

En 1913, Julien Champagne fit la connaissance de René Schwaller, probablement à la Société Théosophique que Schwaller venait de rejoindre et qu'il ne quittera, nous explique Erik Sablé dans le livre qu'il lui a consacré (Dervy, 2003), qu'en 1916.

Cette rencontre, qui eut peut-être pour cadre La Closerie des Lilas, marqua le début d'une amitié qui ne se démentit pratiquement jamais, même si Schwaller aurait plus tard déclaré en parlant peut-être de Champagne: Fulcanelli "m'a eu pour mes idées."

Champagne se présentait en effet auprès des Schwaller comme Fulcanelli. Il dédicaça Le Mystère des Cathédrales (1926) à René Schwaller.

La correspondance de Schwaller à Champagne, destinée à "Hubert", le prénom usuel de Champagne au sein de sa famille, transitait par le beau-frère de Champagne, Gaston Devaux.

D'après Evelyne Segaud ( Pourquoi Julien Champagne était bien Fulcanelli, Evelyne Segaud, 2001), Champagne a fréquenté le groupe initiatique de Schwaller, les "Veilleurs" (1920-1921 au moins).

En 1927, Schwaller publia Adam, l'homme rouge, parfois considéré comme un livre d'alchimie. Ce livre dédié à Jeanne Lamy (Isha) fut en fait écrit en 1926 et devint l'un des ouvrages de référence des membres du Grand Lunaire, groupe auquel a appartenu Julien Champagne. Toujours en 1926, année de parution du Mystère des Cathédrales, Aor avait également fait éditer son Appel du Feu.

adamhommerouge1926.champagne.jpg

En 1929, Champagne se rendit à l'invitation de Schwaller dans sa résidence Lou Mas de Coucagno, au Plan de Grasse (Alpes maritimes). Les deux hommes y auraient discuté de et pratiqué l'alchimie dans le laboratoire qu'y avait installé Schwaller.

En 1930, pendant un deuxième séjour de son ami, Schwaller fit un portrait de Champagne. Pendant ce séjour, d'après Geneviève Dubois (Fulcanelli dévoilé, Dervy, 1996), il fut en particulier à nouveau question de la reproduction, réputée impossible de nos jours, des bleus et des rouges des vitraux de la cathédrale de Chartres, que Champagne et Schwaller recherchaient depuis des années.

Schwaller, à la mort de Champagne, voulut payer les frais de l'enterrement de son ami, ce que refusa la soeur de ce dernier, mais elle lui accorda la faveur de faire poser une plaque commémorative sur sa tombe.


http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-29529894.html

 

appeldufeu.champagne


ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

ARCHER 06/07/2008 09:59

J'ai lu avec grand plaisir le livre de Massimo Marra sur Schwaller. Extrêmement documenté, il fourmille de détails sur Aor, "sa vie et son oeuvre".Il y a là en particulier tout un chapitre consacré à "l'affaire Fulcanelli". Et donc à "l'affaire Champagne", si je puis dire...En ce qui concerne Julien, je n'ai rien vu de très nouveau, mais son entourage est très soigneusement étudié.D'une manière générale, cet essai érudit, très universitaire en un sens, constitue une excellente synthèse des données actuelles sur René Adolphe.Et puis pour la première fois peut-être, l'auteur fait référence dans un livre au blog d'Archer. Que de cela aussi il soit remercié.

redazione airesis 29/06/2008 08:56

Un nouveau livre en italien sur Schwaller de Lubicz: ---------------------------------Massimo Marra.R. A. SCHWALLER DE LUBICZ: LA POLITICA, L'ESOTERISMO, L'EGITTOLOGIA.Mimesis, Milano 2008http://www.mimesisedizioni.it/collana "I Libri di Airesis"http://www.airesis.net/Libri_di_Airesis/Libri_di_airesis.htmpp. 360, ill b/n, Euro 23,00

ARCHER 29/06/2008 19:47


Merci à la rédaction d'Airesis de nous avoir signalé la parution de ce livre de Massimo Marra, fin connaisseur de l'alchimie.

Il y est manifestement question de Fulcanelli:

http://www.airesis.net/Libri_di_Airesis/Schwaller_de_lubicz.htm

Et donc peut-être de Julien Champagne? Je me fais d'avance un plaisir de découvrir la réponse à cette question, tout en notant dès à présent que l'auteur de l'ouvrage semble
être aussi co-directeur d'Airesis.

Je recommande particulièrement la partie du site d'Airesis qui est consacrée à l'Art Royal:

http://www.airesis.net/ArsRegia/ArsRegia.htm