Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 16:28

Y1.champagne

 

Grâce à la persévérance d'un jeune éditeur belge, Stephan Hoebeeck, Julien Champagne connaît à nouveau, en ce début d'été 2013, les honneurs de l'actualité.

 

Sous le titre bien trouvé d'Ymages Philosophales, les éditions Esh viennent en effet de nous offrir, pour un prix modique, un beau recueil de la totalité des gravures originales dessinées ou peintes par notre artiste préféré en vue de la publication du Mystère des Cathédrales et des Demeures Phlosophales de l'alchimiste Fulcanelli.

 

J'ajouterai que la qualité des reproductions des dites ilustrations est incontestable. Après la parution en 2010 de La Vie Minérale de Julien (1908), et en escomptant celle de son Manuscrit Yardley (1913), le nom de Champagne se hisse donc de nouveau, pour notre grande joie, en haut d'une couverture.

 

mannueiffel.champagne

 

Et c'est donc avec un immense plaisir que nous l'avons préfacé, et nous délectons de savoir que cet ouvrage est depuis peu disponible en ligne, comme dans les meilleures librairies:

http://www.ebay.fr/itm/JULIEN-CHAMPAGNE-YMAGES-PHILOSOPHALES-LES-DESSINS-DES-FULCANELLI-ALCHIMIE-/221260815196?pt=BEFR_Litt%C3%A9rature_Loisirs_1&hash=item33842c1b5c

http://www.amazon.fr/Ymages-philosophales-Julien-Champagne/dp/2805300033

http://www.alchimiste.fr/livres/alchimie/ymages-philosophales-julien-champagne,fr,4,LIV34279.cfm#.Uf5d_m1NuSo

http://www.librairie-tablehermes.com/fr/librairie/f1-1-alchimie/f2-185-fulcanelli-canseliet-champagne/id-3919-ymages-philosophales

 

Enfin, soulignons le fait que l'éditeur a eu le mérite de rapprocher les planches de Julien Champagne des textes correspondants de Fulcanelli, pour le plus grand profit de lecteurs et lectrices qui nous l'espérons seront nombreuses ...et nombreux.

 

Le mouvement de restauration des écrits fulcanelliens originaux se poursuit donc, et semble même s'accélérer, en France comme à l'étranger, ce qui ne peut que nous réjouir.

 

En 2010, Cédric Mannu nous avait gratifiés d'une très bonne biographie d'Eugène Canseliet, disciple de Fulcanelli et ami de Julien. Il vient ce printemps de faire paraître un nouvel ouvrage, assez surprenant, sur l'identité de Fulcanelli: L'Adepte contemporain, cette "étude alchimique" bien construite mais déroutante finalement nous présentant un fulcanellisable de plus: Gustave Eiffel (1832-1923).

 

A vous de juger:

http://www.shopmybook.com/C%C3%A9dric-Mannu/LAdepte-Contemporain

 

Pour terminer, honneur aux dames, et rappelons donc ici que Susanna Åkerman vient de consacrer à sa compatriote suédoise la reine alchimiste Christine un essai particulièrement remarquable:

http://alkemiskaakademin.se/sve/?p=1329

 

 

Y2.champagne

 

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

ARCHER 08/08/2013 19:42


Gravure mentionnée ci-dessus par Cédric Mannu:


https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151759990708340&set=a.10151197036288340.482222.752628339&type=1&theater


 

ARCHER 08/08/2013 19:34


Cédric Mannu nous écrit:


"Canseliet  n’a jamais confirmé les dates que
l’on donne. J’ai relu pour ce faire ses articles de presse, ses livres, ses conférences audio à l’INA…


 


En fait, il n’a jamais été plus précis que pour le
rabat de couverture des Demeures.


 


‘Tout juste mon âge’ -> en bon français, cf. le
Bon Usage (Grévisse), ‘tout au plus’.


 


Ce qui nous donne donc né avant 1839.


 


Pour le décès de Fulcanelli, il n’a pas été des
plus précis. Il dit juste qu’effectivement Fulcanelli s’est retiré à peu près au même moment que son ami Anatole France, et qu’il ‘participait’ à l’enterrement (en 1924 donc).


 


Ce qui me trouble particulièrement, ce sont les
gravures, les jeux de mots sur cette grande ‘âme (grande dame = tour Eiffel) des voyages. Il y a beaucoup d’indices pour qui veut bien les voir, et notamment la réconciliation avec la piste Jules
Verne, et Raymond Roussel qui me semble importante, car déjà dans ma maîtrise j’avais été frappé par la justesse du raisonnement de Richard Khaitzine qui voulait que le Mystère à tout le moins,
et peut-être les Demeures, aient été rédigées de manière cryptée dans des ouvrages nombreux dont ceux de Leroux, Roussel, etc… ce que j’ai retrouvé aussi, avec notamment la lettre de Pierre
Frondaie à Roussel.


 


La gravure couleur dont je parle est à mettre en
rapport, je vous le disais, avec l’Ars Magna, car on y trouve les deux facettes de l’artiste, la Raison et Véra (la Science), la Grâce d’un autre côté, et la Peinture/Sculpture/Poésie et bien sûr
plus précisément le CHANT.


 


Je vous joins à cet égard la gravure, que vous
pouvez mettre sur votre site. Si vous voulez par ailleurs, tirer des éléments du livre, pour en faire le commentaire sur votre site, vous êtes le bienvenu.


 


La description de la maison, et du bureau, ainsi
que de la bibliothèque contenant les manuscrits, ainsi que la référence à Georges Pillement, et notamment aux manoirs détruits, dont celui d’Eiffel, que les Surréalistes dont Breton ont tenté en
vain de sauver, n’est pas anodine. Enfin, les écrits de certains académiciens, dont celui que je donne en note finale de l’ouvrage montre, comme le suggérait Canseliet, que dans un certain
cercle, les travaux d’Eiffel en alchimie n’étaient pas secrets."