Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 19:14

RAGSARQA.champagne.jpg

 

Gino Sandri vient de faire paraître ce mois de septembre 2013 aux éditions Arqa un livre plus intéressant qu'il n'y paraît de prime abord sur le Grand Lunaire: 

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2818

http://www.arqa-editions.com/arqa/index.php?id=100&PHPSESSID=42124fba5affbb0f3f731ad112004eed

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2804

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2787

 

On connaît bien ici l'existence de cette "société secrète", ou du moins discrète, à l'activité de laquelle Julien Champagne aurait été mêlé, comme nous l'avons déjà évoqué.

 

Certes, on  pourra objecter à l'auteur de cet ouvrage qu'il ne nous offre finalement, tout bien considéré, et nonobstant la richesse de son inconographie et de sa bibliographie, qu'un survol synthétique d'informations déjà connues dans l'ensemble, et de surcroît surtout orientées sur la personne du magiste Robert Ambelain (1907-1997), dont au demeurant les liens avec Julien ne semblent pas des plus établis, même s'il a dédié, comme nous l'avons vu, une oeuvre de jeunesse à Fulcanelli.

 

GS.champagne

 

Il reste que le Grand Lunaire ou Très Haut Lunaire, comme il est également appelé, n'avait jusqu'alors à notre connaissance fait l'objet d'aucun ouvrage dédié, et que cette Assemblée ou Fama paraît bien s'être réclamée, entre autres, de l'opus fulcanellien.

 

On y retrouvera sans surprise Jules Boucher (1902-1955), ami de Champagne, comme nous le savons, de même que l'énigmatique Gaston Sauvage, employé comme lui de la Poulenc Frères, qui assista en 1922 à la transmutation de Sarcelles, opérée par Eugène Canseliet sous la direction de Fulcanelli en présence de Julien.

 

Gino Sandri, qui a rencontré Canseliet, comme nous le démontre le cliché ci-dessous, insiste d'ailleurs à juste titre sur la prégnance dans ce milieu de l'entreprise Poulenc, qui sponsorisa également un autre intervenant du G.L. ou T.H.L., comme déjà dit ici: Alexandre Rouhier (1875-1968).

 

 

GSEC.champagne

 

De même, Sandri confirme la relation que nous avions signalée entre (maints membres de) l'AROT (Association pour la Rénovation de l'Occultisme Traditionnel) de Maryse Choisy (1903-1979) et le Grand Lunaire, le rôle joué par Jean Marquès-Rivière (1903-2000), etc, mais l'essentiel nous semble être ailleurs.

 

En effet, Gino corrobore dans ce petit essai ce qui nous avait déjà été soufflé par ailleurs sur le Très Haut Lunaire. S'appuyant sur le livre d'Ambelain consacré à La  Franc-Maçonnerie oubliée (Laffont, 1988), il estime que Canseliet lui-même y aurait appartenu, comme Champagne.

 

Mais il va plus loin...

 

 

géomancie.champagne.

 

Dans un autre ouvrage du même Ambelain, La géomancie chinoise (Laffont, 1991), ce dernier nous révèlerait, en outre, qu'en 1947, le peintre Marcel Nicaud, attaché aux Musées nationaux français, aurait à la demande de Rouhier, réalisé des portraits à l'huile de lui-même, de Jules Boucher, d'Eugène Canseliet...

 

Dont celui, par conséquent, qui orne la couverture du livre de Gino Sandri.

 

Lequel ajoute (à bon droit, croyons-nous): "Robert Amblelain omet volontairement d'écrire que Marcel Nicaud réalisa en fait sept portraits, parmi lesquels celui d'une femme, que le docteur Rouhier disposa dans sa maison de Bourron-Marlotte, et que ces sept personnes avaient toutes un rapport avec l'affaire qui nous occupe."

 

RANB.champagne

 

Ainsi, ajoute-t-il en note de bas de page, qu'un certain portrait de Julien Champagne. Je formule l'hypothèse que ce dernier portrait est connu, et qu'il figure dans les livres de Geneviève Dubois sur Fulcanelli et sur les alchimistes du XXème siècle.

 

Enfin, je me permets d'adhérer à la "conclusion provisoire" qui est celle de Gino Sandri:

 

"Il a bien existé un cercle rassemblant les personnes nommées, qui se réunissait dans le centre du vieux Paris...Quant aux cérémonies en usage, elles ne ressemblaient pas nécessairement aux descriptions complaisamment publiées." Et d'en finir par cette phrase bien sentie: Ne s'agit-il pas (en l'occurrence) de créer une nasse et de détourner l'attention d'un autre cercle, vraiment confidentiel celui-là?

 

exlibrisRA.champagne

 

IHS.champagne

 

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

odette 20/11/2013 11:49


J'ai transmis vos condoléances à Denise : elle est très touchée et vous remercie infiniment.

ARCHER 20/11/2013 13:04



Merci Odette. C'est bien le moins que je puisse faire.


Bien à vous,



Antoine de L'Aigle 20/09/2013 01:15


Bonjour à tous,


Je ne serai pas aussi sévère que Subrini : il est toujours intéressant d'avoir connaissance des publications qui viennent de sortir sur les sujets qui nous intéressent.


Il faut toutefois reconnaître que l'ouvrage de G. Sandri n'apporte pas grand chose au peu que l'on connaisse du T.H.L. : c'est une compilation d'éléments que l'on peut trouver sur le net ou dans
toute bonne bibliothèque publique ou privée pour peu que l'on s'intéresse un tant soit peu au sujet.


L'entre-deux guerres a connu de multiples sociétés ésotériques, plus ou moins secrètes, héritières de l'époque romantique des "Compagnons de la Hiérophanie" de la Belle Epoque.


Dans les années 30, elles ont été bien souvent composées de journalistes et de "gensdelettres" parisiens que l'on retrouvait dans l'environnement proche de journaux comme L'Intransigeant
ou de la TSF encore balbutiante (je pense à Carlos Larronde, notamment).


Une dizaine d'années auparavant, le milieu du cinéma d'avant-garde s'intéressait aussi à la question.


Il y aurait sûrement une recherche passionnante à entreprendre dans ces directions...

ARCHER 20/09/2013 06:17



Merci, Philippe et Antoine. La personne de l'auteur n'est pas en cause selon moi, mais ce qu'il apporte par son ouvrage importe, au contraire.


J'ai souligné ce qui fait, selon moi, que son livre est partiellement mais réellement novateur. J'ai aussi indiqué que les informations en question me paraissent crédibles, pour les raisons que
j'ai indiqué.



Subrini 19/09/2013 14:41


Bonjour,


Comment un site serieux comme le vôtre promotionne l'ouvrage de Mr.G.Sandri que je considère comme une personne  qui manque d'honnêteté et je dis cela par
expérience.



Carl Lavoie 11/09/2013 23:21


Ce Marcel Nicaud se sera 'inspiré' du dessin de J.-J. Champagne :


 


-Hindu Tantric Magic Ritual, Yantra Chintâmani, by Jean M. Rivière, 1962; illustrated by MARCEL NICAUD.


 


http://antitacta.tumblr.com/post/57354823766/hindu-tantric-magic-ritual-yantra-chintamani-by

ARCHER 11/09/2013 23:39



Très intéressant, Carl, merci.