Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 12:30

 

martino2011.champagne

 

Bonne année 2012 à chacune et à chacun. Oui, je sais, je vous ai dit au revoir il y a un mois, et me revoici déjà parmi vous.

 

C'est que je pense qu'il est normal que, périodicité mensuelle de nos articles ou pas, vous restiez informés des faits nouveaux, significatifs ou importants dans notre petit domaine de prédilection, celui de Julien Champagne et de l'alchimie fulcanellienne en  particulier, et de l'hermétisme en général.

 

Donc il n'y aura peut-être pas grand chose de neuf le mois prochain, mais il m'a semblé utile d'insister pour cette fois sur l'intérêt de la réimpression mentionnée précédemment de l'édition originale du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli par l'éditeur américain Martino Publishing, survenue en 2011.

 

Réalisée en français, elle constitue une reproduction presque irréprochable du travail de Jean Schemit, et c'est avec une émotion certaine que nous y retrouvons, très correctement reproduites (sauf les quelques illustrations en couleurs, présentées en noir et blanc à l'exception de celle de couverture), les gravures de Julien Champagne.

 

orcier1.champagne

 

En outre, il se trouve que nos amis Crépy et Valois viennent de nous mettre entre les mains un beau volume d'une bonne centaine de pages, intitulé Alchimie à Orcier.

 

Egalement paru en 2011, et d'auteur incertain, le "nautonier" Mikhaïl CWM étant vraisemblablement affublé d'un prête-nom, ce livre certes un peu cher mais richement illustré me paraît ressortir à ces éditions privées que les alchimistes actuels continuent d'affectionner, un peu comme leurs anciens finalement avaient régulièrement recours aux manuscrits qu'ils recopiaient soigneusement.

 

En effet, le logo des éditions du Col du Feu figurant en quatrième de couverture est à mon avis démenti, dans une certaine mesure, et par le fait que cet ouvrage ne figure pas à leur catalogue, et par celui qu'il a été imprimé par blurb.com, site spécialisé dans la confection de "livres à la demande."

 

Nous avons ici, par le texte et en magnifiques clichés, affaire à la voie sèche, voie de prédilection de l'école de Fulcanelli et d'Eugène Canseliet, alors même que notre alchimiste affirme (cum grano salis): "Nous vous proposons ici une voie brève, dite voie de la foudre."

 

orcier2.champagne

 

"L'or philosophique, nous explique presque d'emblée notre anonyme, c'est le Feu du Soleil, et c'est le pseudonyme qu'a choisi l'Adepte qui se cache sous le nom de Fulcanelli."

 

Et il ajoute un peu plus loin: "La cathédrale et ses vitraux nous montrent bien le chemin de la voie sèche de Saint Jacques, qui est tout simplement de rendre la matière lumineuse et de corporifier la lumière. Une seule matière est capable de répondre à cette proposition, surtout si elle est philosophique. Et Canseliet de préciser que la matière première était soit l'antimoine, soit le plomb, celle des deux capable de donner le fameux sinople, l'émail vert du blason."

 

Puis il traite principalement, si je l'ai bien compris, d'abord du premier oeuvre, "ou séparation", ensuite du second oeuvre, "les aigles ou sublimations."

 

Faute de pouvoir, naturellement, vous présenter ici un digest des photos accompagnant sa glose de labourant, j'ai choisi de vous donner à regarder cette vue, que pour ma part je trouve superbe, de la rémore et de l'émeraude.

 

orcier3.champagne

 

En effet, cette illustration me rappelle curieusement celles de deux autres pages web:

 

Celle de Marie M. déjà, à la recherche de l'émeraude alchimique (confer la prise de vue ci-dessous):

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article958

 

Et puis celle de Daniel Fleury, qui nous offre de son côté un singulier diaporama commenté sur la voie solaire du Mutus Liber:

http://holoanalyse.com/diapo1.php

 

 

mmemeraude.champagne

 

Enfin, Agesilaus et Santander entre autres en soient remerciés, nous avons découvert grâce à eux un entregistrement audio peu connu de Canseliet, où il est précisément question in fine de la viridité alchimique:

http://www.martinismeoperatifquebec.org/boutique.html

(payant, une heure d'écoute), 

http://www.sendspace.com/file/2cfa41

(trente minutes gratuites, et...gratifiantes).

 

Alciat Cadre.champagne

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

Laurent 09/02/2012 18:55


Bonsoir,


Justes quelques mots pour vous signifier que je viens d'acquérir la toute nouvelle édition du Mystère des Cathédrales.


Si l'on peut trouver à redire sur la qualité d'impression du texte, il faut néanmoins féliciter l'éditeur de cette heureuse initiative, qui offrira ainsi aux nombreux admirateurs de notre cher
Julien ses merveilleuses planches qui ornaient la première édition et la deuxième édition du Mystère, et ce pour un prix modique.


N'oublions pas effet que la première et la deuxième éditions restent malaisées à dénicher et que ces ouvrages sont relativement onéreux.


Très bonne soirée à tous et à toutes


 


 

ARCHER 09/02/2012 19:08



Merci Laurent. Espérons des suites, notamment pour les Demeures. En ce qui concerne le Mystère, il y a aussi eu une édition romaine (Mediterranee), en 2005.


 


Les planches en sont très belles, mais bien sûr le texte est en italien.