Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 18:50

HUBERT1843.champagne

Salilus est manifestement inspiré par Julien Champagne, ces temps-ci. Je me réfère là à son récent commentaire de notre article consacré à Gaston Devaux et à la parenté de l'illustrateur de Fulcanelli:

http://www.archerjulienchampagne.com/article-31200919-6.html#comment114701380

 

Il a donc découvert que l'un des aïeux de ce dernier, son grand-père paternel Jean-Alexandre (1815-1889) avait eu comme son petit-fils les honneurs d'un dépôt de brevet.

 

Ainsi qu'on pourra le vérifer dans la base de données INPI consacrée au 19ème siècle, il a en 1843 fait breveter un calorifère.

HUBERT1843B

 

champagne-dit-hubert.champagne

 

Anecdotique? Pas vraiment car dans cette base il est dénommé "Champagne dit Hubert." Poursuivant ses investigations, Salilus a eu confirmation de cette dénomination dans deux entrefilets de 1872, l'un du Temps et l'autre du Courrier du commerce.

 

Cette année-là, Jean-Alexandre, qui s'était établi comme fabricant d'appareils à gaz fut en effet, hélas, déclaré en faillite, toujours sous le patronyme de Champagne dit Hubert, et même Hubert fils.

 

La conclusion de Salilus à l'examen de ces faits nous semble donc fondée, ou du moins solidement étayée: Dans la famille Champagne, Hubert n'est pas forcément un prénom, mais peut faire partie du nom. C'est un surnom,  un sobriquet, ou si l'on veut un alias.

 

jacdh.champagne

 

Courrierducommerce1872.champagne

 

Voici donc peut-être, ou sans doute, pourquoi dans sa famille on appelait régulièrement Julien Champagne "Hubert", alors que son acte de naissance ne mentionne pas le prénom en question.

 

Faut-il y voir une explication de l'apparition de ce dernier sur son acte de décès? C'est possible, sinon probable. Je vous renvoie sur ces points à mes articulets consacrés à la naissance et au décès de Champagne.

 

Quoiqu'il en soit, on comprend mieux que le père de Julien (1854-192?) ait lui-même été appelé Alphonse Hubert. D'après Fulgrosse, ajouterai-je, la mère de ce dernier et l'épouse de Jean-Alexandre, serait née Marie Pauline Robert (1815-1854).

 

letemps1872.champagne

 

Evidemment, tout ceci ne peut que nous rappeler "l'écu final" du Mystère des Cathédrales, et sa mystérieuse devise Uber Campa Agna.

 

Profitons enfin de l'occasion qui nous est ainsi offerte d'annoncer la parution très prochaine de la troisième livraison des Cahiers de l'Ailleurs, l'excellente revue de Dominique Dubois.

 

L'alchimie y tiendra une place éminente, avec des apports de Nicodème sur Albert Poisson, de Jean Artero sur Fulcanelli et Eugène Canseliet, et de Steeve Fayadas sur ce dernier et un de ses disciples, Jean Laplace. Lequel était au demeurant convaincu, comme d'autres, que Fulcanelli fut (ou est) un Lesseps.

 

DD0913.champagne

 

 

http://www.lescahiersdelailleurs.fr/le-n3-des-cahiers-de-lailleurs-sera-disponible-en-boutique-a-partir-du-8-septembre-2013/ 

 

  rose.champagne 

 

 

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

Salilus 28/08/2013 23:22


http://vimeo.com/28539586


[Commentaire de Jean-Michel Frodon] "L'Hippocampe ou cheval
marin" de Jean Painlevé
France, 1933, noir et blanc, 13 min. Musique de Darius
Milhaud. Sans doute le film le plus célèbre du scientifique cinéaste, le seul qui aura eu les honneurs d'une distribution en salle, et de l'hommage de nombre des plus grands artistes de son
temps. Lorsqu'on voit (et entend) comment la beauté, la précision et l'humour s'allient pour si bien décrire les moeurs étonnantes de cet espèce, on comprend pourquoi le film a eu un tel succès,
qui le fait figurer parmi les classiques de l'histoire du cinéma.

ARCHER 01/09/2013 13:13



Merci, Salilus, de ces considérations solidement argumentées.



Salilus 28/08/2013 23:01


Bonsoir Archer

Il y a quelque temps, mon ami Gauthier Piérozak avait évoqué une possible résolution de "l'Ecu Final" en faisant référence au sanskrit. Je ne pense pas que Champagne pratiquait ou avait des
notions de sanskrit mais le blason "à l'hippocampe" me semble bien signer l'oeuvre fulcanellienne du prénom et du patronyme complet de Jean-Julien.



La totalité des éléments symboliques de l'écu final, le casque, l'épi de blé en cimier, l'hippocampe, le mot "uber" dans la devise etc. m'ont amené à penser que tout avait une signification
précise, sans pour autant aller chercher la solution en Orient ou dans une hypothétique langue des oiseaux post-lacanienne...


 


En fait, les différents éléments de l'écu final se répondent en miroir pour signer l'oeuvre...


 


Le casque est un casque de chevalier (et non de roi, de prince, de comte ou autre...) ce qui me semble renvoyer à la chevalerie (spirituelle) d'Héliopolis sous la protection de laquelle se
met le propriétaire du "blase" désigné par la partie inférieure du blason.


 


Pour la devise "Uber Campa Agna", la langue latine donne déjà beaucoup de solutions...  (cf le Gaffiot)


 


Campa, ae signifie "cheval marin" et donc, hippocampe, bien sûr : campa renvoie au meuble principal du blason, l'hippocampe.


 


Agna signifie "épi", toujours d'après Gaffiot. Il transcrit l'épi, meuble secondaire posé en cimier sur la tête de l'hippocampe. L'épi, doublement indiqué, me paraît évoquer
l'étymologie du prénom Julien (ioulos, en grec ancien, qui signifie justement "épi").


 


Campa (Agna) évoque, bien évidemment Champagne tout en indiquant l'hippocampe... que d'anciens abécédaires utilisaient pour désigner la lettre J... comme Jean, le premier prénom
de Champagne, selon l'état-civil.


 


Quant à Uber (= abondant, rempli) , il ne s'agit pas du prénom - qui n'était pas celui de Julien - mais bien de la 2ème partie de son nom de famille. Car, comme j'ai pu l'indiquer, le nom de
famille complet de Champagne était "Champagne-Dit-Hubert"... ce qui est on ne peut plus clairement indiqué dans la devise du blason... (L'abandon de la deuxième partie du nom datait du père de
Jean-Julien...)


 


Le blason me semble faire d'autant plus référence à la famille de Jean-Julien que l'hippocampe (="Jean") est représenté "issant" (autrement dit "surgissant" ou "sortant" du "champagne" de l'écu,
autrement dit de sa partie inférieure.


 


 L'"écu final" indique donc très clairement à la fois le nom de l'auteur vraisemblablement collectif  et le "blase" complet de l'illustrateur  de l'œuvre fulcanellienne :
Jean-Julien Champagne-Dit-Hubert, chevalier (d'Héliopolis).

Azoth 27/08/2013 17:15


Hypothése, Archer, tout semble se joindre si facilement et s'en éloigné.


 


Hermophyle, M Gineste, un très talentueux écrivain et connaisseur de l'ars Hermetique.


 


Il n'empèche qu e si cette écu est parlant dans la langue " des oiseaux" , alors ça voudrait dire, ou pourrait dire, que Champagne est ...,mystère.


 


 

ARCHER 27/08/2013 22:26



C'est celà même, Azoth.



Azoth 27/08/2013 14:03


Bonjour Archer,


 


dans cette écu final, l'écrivain aurait pu y apposer sa signature en un rébus.?


 


 


 

ARCHER 27/08/2013 15:33



C'est une hypothèse, Azoth.


http://hermetisme.over-blog.com/article-le-blason-de-julien-champagne-58743291.html