Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 20:50


Dans son livre Fulcanelli dévoilé, Geneviève Dubois qualifie l'entourage de Julien Champagne d'éminemment franc-maçon.

Et elle cite sa source, qui est excellente : L'ouvrage  de Serge Caillet, La Franc-Maçonnerie égyptienne de Memphis-Misraïm, Cariscript, 1988.

Ce dernier essai a reparu en 2003 chez Dervy, et quand on le consulte on est effectivement intrigué par un certain nombre de faits et documents relatés ou reproduits dans cette édition augmentée.

Je voudrais d'abord ici rendre hommage au sérieux de Serge, dont l'érudition n'a d'égale que celle de son préfacier, lequel n'est autre que Robert Amadou, que nous avons déjà rencontré.

Et pour cause, tous deux, tout comme d'ailleurs Robert Ambelain et Jules Boucher, autres familiers de ce blog, savent de quoi ils parlent, puisqu'ils appartiennent à la même obédience maçonnique.

Sans vouloir vous infliger un cours sur cette obédience, je crois devoir préciser qu'elle se caractérise de mon point de vue de...profane, d'une part par une certaine effervescence, qui la fait tolérer en son sein le pire (des charlatans) et le meilleur (des spiritualistes), d'où un mélange qui est en permanence détonant et qui explique son cheminement passablement chaotique (encore de nos jours).

Et d'autre part par une certaine propension à l'ésotérisme, à l'hermétisme, notamment dans leurs aspects martiniste et swedenborgien.


Je ne connais pas Serge Caillet, mais outre son livre, que je me permets de vous recommander même s'il est d'abord difficile, vous pourrez vous faire une bonne idée de qui il est au travers du site de son Institut Eléazar:

http://www.institut-eleazar.org/index.php?option=com_content&task=view&id=24&Itemid=53

Il y propose en particulier un cours de martinisme.

Maintenant, que nous apprend ou que nous confirme Caillet (que je ne dissocie pas d'Amadou dans ce qui suit)? D'abord, comme en fait foi le premier cliché que dès 1894 un des frères Thomas, familiers de Champagne, est un "frère" de la maçonnerie égyptienne. Il s'agit ici d'Albéric.

On pourra utilement à ce propos se reporter à mon article du 4 juin 2006: Champagne ami des frères Thomas.

Ensuite, qu'Abel Thomas est en 1986 un "vénérable" de la même obédience. Son frére Albéric apparaît parmi ses adjoints.


Le Chacornac qui fait partie des membres actifs est sans doute encore à l'époque Henri Chacornac.

Voyez à ce sujet mes posts Champagne au pays Chacornac (3 juin 2006) et D'Henri Chacornac à Champagne (26 juillet 2006).

Le fils d'Henri, Paul, qui reprendra la librairie de son père, apparaîtra plus tard et tout naturellement dans le même paysage. Selon Serge Caillet, il sera le trésorier du "convent" parisien de 1908, dont j'ai reproduit ci-dessous une photo tirée de son ouvrage.

A son endroit, je vous renvoie à mon article De Paul Chacornac à Julien Champagne du 24 octobre 2006.

Rappelons tout de même qu'un des Thomas était associé de Pierre Dujols, ami et employeur de Champagne, et que de même Champagne a travaillé pour les Chacornac.

Et qu'Abel pourrait être à l'origine du premier livre sur le poële alchimique de Zurich, étude parue justement en 1896.


Souvenons-nous également qu'en 1908, Julien Champagne connaît sans doute déjà Fulcanelli, et que ses premiers dessins alchimiques connus remontent à 1910-1911.

Le frontispice du Mystère des Cathédrales, d'allure clairement...égyptienne, sera d'ailleurs publié pour la première fois en 1912 par la maison Chacornac (mon article Champagne en 1912, 17 juillet 2006).

Mais revenons en 1896, et donc aux dix-neuf ans de Julien, et regardons ensemble cette liste de membres actifs de la maçonnerie.

Et oui, vous avez bien vu, les frères Thomas ne sont pas les seuls domiciliés au 10 rue Durand-Claye...

Qui est donc ce Lalande, sinon Emmanuel Lalande (1868-1926), dit Marc Haven, intime de Papus et auteur comme Pierre Dujols d'une introduction à l'alchimique Mutus Liber:

http://www.arbredor.com/auteurs/haven.html

 

mh.champagne

 

Et qui est enfin ce Philipon, sinon René Philipon, alias Jean Tabris (1869 ou 1870-1936), chevalier de la rose croissante, féru du rosicrucien Stanislas de Guaïta et membre comme Sédir de la Société alchimique de France?

rp.champagne


Sur Sédir, un temps lui aussi maçon égyptien, ami des Thomas et de Philipon, et employé des Chacornac, je vous incite à relire  au besoin : Champagne et l'homme de désir, 10 août 2006.

N'oublions pas également que c'est apparemment le bibliophile Philippon qui a "orienté" vers l'occultisme le fondateur de la maison Chacornac.

Comment conclure après tout cela? Des questions subsistent, par exemple est-il question de Fulcanelli dans le Caillet?

Oui, un renvoi alléchant, intitulé avec point d'interrogation à la clé "pseudo de Fulcanelli", mais à la page correspondante on ne lit qu'une mention de Jules Boucher, magicien et disciple ou supposé tel du maître de Julien Champagne et Eugène Canseliet.

Et de la famille Lesseps, dont le partriarche Ferdinand s'y connaissait tout de même en Egypte, et dont Dubois dit à son propos qu'en 1876 un banquet maçonnique eut lieu en son honneur? Dont elle dit que ses fils étaient "aussi" probablement maçons? Rien du tout...

Et enfin, bien sûr, nada sur Julien Champagne. Mais alors, sur son entourage...



ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

ARCHER 27/09/2008 19:59

FGR veut bien compléter ainsi son commentaire:"Il semble que certaines grandes familles se soit transmis des dépots hermétiques, dont les de Lesseps , j'ai eu en main un document qui montre que Ferdinand s'intéressait beaucoup à "la production de l'or synthétique" et qu'il en étudiait les procédés anciens et modernes.Le probléme c'est que le propriétaire de ce document ne veut pas le publier.Donc puisque je n'ai qu'une bonne histoire à vous raconter, je ne me suis pas permis d'en parler sur votre blog. De plus à certaines périodes Misraïm est un vecteur de transmission de certains corpus de connaissances hermétiques en alchimie externe ou interne."

FGR 15/09/2008 11:29

Cher Archer,Gastone Ventura dans les rites maçonniques de Misraïm et Memphis, cite  un extrait de l'ouvrage de Bedarride De l'ordre maçonnique de Misraïm dans lequel il témoigne qu'il fut l'hôte du Frére Mathieu de Lesseps, à Livourne, et en note que Mathieu figure aussi sur la liste des Commandeurs de l'Ordre (une distinction honorifique de Misraïm). Nous trouvons moults détails sur les rapports entre Mathieu , la maçonnerie, et une société secréte égyptienne dans un passionnant article , de l'excellent Gérard Galtier à cette adresse url http://cdlm.revues.org/document1172.html. Voilà , de sérieux liens avec la maçonnerie hermetique pour les de lesseps.

ARCHER 20/09/2008 17:25


Oui FGR, sans aucun doute. Et nous avons à maintes reprises sur ce blog souligné les liens de Julien Champagne avec la glorieuse famille Lesseps:

http://www.archerjulienchampagne.com/article-1781038.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-1880253.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-1915348.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-2199402.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-2650252.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-3354657.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-3365786.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-3422318.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-4099581.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-5253808.html
http://www.archerjulienchampagne.com/article-5427371.html

Peut-être n'est-ce pas fini, d'ailleurs...De même avons nous déjà souligné son
attachement pour les frères (maçons) Thomas, en particulier l'un d'entre aux:

http://www.archerjulienchampagne.com/article-2918395.html

Julien fut théosophe, mais a-t-il été maçon? Et en quoi le fait que Mathieu,
père de Ferdinand de Lesseps, adhéra à la maçonnerie, engage-t-il le fils,
voire les petits-fils?

Autant de questions auxquelles les réponses sont actuellement malaisées.
Dans l'attente d'en savoir plus, voici quelques documents significatifs aussi
bien sur Mathieu de Lesseps que sur ses ascendants et descendants:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_de_Lesseps
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/ministere_817/archives-patrimoine_3512/
expositions_11556/pages-histoire_14041/ferdinand-lesseps_15431/
une-dynastie-diplomates_43678.html


Mulciber 09/01/2007 01:57

Bonjour Archer...J'ai rédigé une note au sujet de René Philipon sur mon blog...http://touscesgens.hautetfort.com/archive/2007/01/08/philipon-rene.htmlBien à vous !Mulciber

ARCHER 09/01/2007 11:42

Très bien documenté votre article, Mulciber. Bravo en particulier pour la photo de René Philipon.Il me paraît singulièrement intéressant que RP se soit lui même attribué le titre de chavalier rose-croix ou de la rose croissante.Il aurait aussi bien pu utiliser le terme de rosée croissante qui selon le frère du grand Corneille et Fulcanelli est aussi usité et naturellement au-delà du "rose-croix" désigne un alchimiste.

Captain NEMO 23/11/2006 22:02

My dearest Mr. Archer040,
it's amazing how many "Frerés" ( FCH et Maçons) lived and passed by "la Rue Rochechouart"...should we merely assume that 'co-incidences' were somehow compulsory happenings ?
Ah, la vie...quelque fois c'est une Voie, pas seulement une Rue..!
A bientot!
Captain NEMO

ARCHER 23/11/2006 22:25

Cher Captain Nemo,A vrai dire, je me suis fait la même remarque que vous. Merci donc de l'exprimer, car elle me paraît très pertinente.Les seules différences entre les occupants de la rue Rochechouart et ceux de la rue Durand-Claye tiennent au nombre (il y en a plus dans le second cas), à la simultanéité (qui n'existe là encore que dans le second cas) et à l'unité de lieu (le numéro de la rue est le même, toujours dans le second cas).A l'inverse les deux rues ne sont pas situées dans le même arrondissement de Paris. 9ème pour l'une, 14ème pour l'autre, sauf erreur. Dans le 17ème arrondissement de Paris se trouve la rue d'Héliopolis.Oui, la vie n'est pas un long boulevard tranquille, mais comme disait Eugène Canseliet, ni avenue, ni rue, c'est une ruelle, une venelle de la "voie unique."

Mulciber 20/11/2006 00:59

Au sujet du Dr Emmanuel LALANDE...http://touscesgens.hautetfort.com/archive/2006/11/20/lalande-emmanuel-marc-haven.html

ARCHER 20/11/2006 07:57

Merci Mulciber pour cette intéressante référence, dont je note le synchronisme. Je rappelle également votre articles sur les frères Thomas:http://touscesgens.hautetfort.com/archive/2006/08/20/les-deux-freres-thomas.html