Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 11:56


Oui, j'espère que Paul Chacornac vit toujours au milieu de ses précieux livres, de tous ceux la "Bibliothèque Chacornac" dont on peut d'ailleurs se demander ce qu'elle a pu devenir.

J'ai voulu acquérir un des ouvrages de Paul que je n'ai pas encore lu, Le comte de Saint-Germain, et j'ai eu le bonheur d'en trouver une édition ancienne (Chacornac Frères, 1947) un peu patinée par les ans, certes, mais cela fait partie de son charme.

La chance m'a d'autant plus souri que mon livre contient une dédicace autographe de l'auteur, et sur lui un article découpé dans un journal non référencé mais qui ressemble à L'Aurore (non, pas le traité alchimique d'Henri de Lintaut, le quotidien de Pierre Lazareff).

Je pense que cet article, assorti d'une photo de Paul Chacornac, est postérieur à 1951. Après mes deux autres courriers sur la famille Chacornac (Champagne au pays Chacornac, 3 juin 2006 et D'Henri Chacornac à Champagne, 26 juillet 2006) voici donc de nouvelles précisions sur cette librairie du quai Saint-Michel qui employa le jeune Julien Champagne, et où en 1905 il rencontra peut-être Fulcanelli.

Le titre de l'article, qui n'est pas signé, est un peu à la mode du temps: Cinquante ans d'occultisme ont fait de Paul Chacornac un guide précieux pour les explorateurs de l'au-delà.

En voici quelques extraits, qui commencent par une visite guidée de la librairie:

"Le visiteur est reçu dans la boutique par Louis Chacornac, et sa soif de connaissance trouve le plus souvent à s'alimenter sur les rayons chargés de livres qui en garnissent tous les murs.

Mais les habitués, les initiés, pourrait-on dire, connaissent le chemin du saint des saints, ce bureau calfeutré où Paul Chacornac travaille au milieu des ouvrages les plus rares, que seuls quelques privilégiés sont admis à feuilleter.

Les Chacornac, originaires d'une très vieille famille du Puy, sont libraires à Paris depuis 1880. Mais ce n'est qu'en 1894 qu'Henri Chacornac, sur les conseils de son beau-père, Jules de Lerminat, commença à s'intéresser aux sciences occultes.

Il fut encouragé et aidé dans sa tâche par les meilleurs occultistes de l'époque, notamment par Albert Poisson et Papus, et par ce grand seigneur bibliophile qu'était René Philippon.

Le jeune Paul Chacornac avait dès l'âge de quinze ans était admis en 1899 à travailler avec son père, auquel il devait succéder à sa mort, en 1908.

Tout ce qui a un nom dans l'occultisme fréquente alors la librairie, et lorsqu'il en prend la direction, il décide d'abandonner ce qui n'est pas ésotérisme. Il établit alors son premier catalogue spécialisé.

Le libraire fait bientôt une large place à l'éditeur. Depuis 1905 déjà les Chacornac éditent une des revues les plus importantes de l'époque, Le Voile d'Isis.

Revue qui paraît  encore, sous le titre d'Etudes Traditionnelles que lui a donné René Guénon lorsqu'il en prit la direction en 1936.

Et Paul Chacornac écrit. Il publie en 1926 un remarquable ouvrage sur Eliphas Lévi, bientôt suivi par une étude documentée sur le fameux comte de Saint-Germain.

Entre temps, il s'est passionné pour l'astrologie et compose un ouvrage qui fait depuis autorité: L'Astrologie au XVème siècle.

Il publiera d'ailleurs chaque année ces fameux éphémérides que tous les amateurs d'astrologie connaissent bien.

Aujourd'hui encore, il prépare un important ouvrage consacré à la mystérieuse personnalité du père Yves de Paris, capucin célèbre pour avoir publié en 1654, sous le pseudonyme de François Allaeus, un prophétique traité d'astrologie.

Paul Chacornac a encore bien d'autres projets, mais depuis sa rencontre en 1925 avec René Guénon, il s'est uniquement attaché aux doctrines spriritualistes.

Mort au Caire en 1951, Guénon a laissé un grand nombre d'articles que Paul Chacornac, qui a déjà édité Aperçus sur l'Initation, se propose de réunir en volumes.

Dans la boutique du quai Saint-Michel, cependant, où pénétrèrent tant de célébrités, du docteur Maxwell au colonel de Rochas, continuent de défiler les meilleurs spécialistes de l'occultisme.

Louis Chacornac, qui s'était davantage passionné pour le cyclisme - il fut champion de France en 1911 - que pour l'occultisme, a rejoint son frère dans la vieille maison familiale depuis plusieurs années déjà.

Mais curieusement aucun des trois enfants de Paul Chacornac n'a manifesté jusqu'ici de goût pour l'ésotérisme, qu'il s'agisse de ses deux garçons ou de sa fille.

Personne, cependant, parmi les habitués du vieux bureau encombré de livres ne veut penser qu'un jour ce haut lieu de l'occultisme moderne puisse à jamais disparaître et ses richesses dispersées au hasard de quelque vente."

Hélas...mais Jean ayant bien pleuré, voici revenu le tour de Jean qui rit, où du moins sourit. J'ai pu mettre la main sur le numéro XXXIV de la revue Initiation & Science (1955), où Sonia Bentkowski-Lavritch a écrit une page d'éloge de Louis Chacornac, qui venait de décéder. Après celui de Paul, je voudrais bien pouvoir prononcer également celui de son frère.

Mais pour l'instant me manque un portrait de lui...La charité, messieurs dames, la charité, bonnes gens!




pcc ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

fabrice 29/10/2006 20:08

Bravo pour le blog! Fabrice

ARCHER 29/10/2006 21:30

Merci!J'aime bien également sur votre blog:http://unregard.over-blog.com/la citation que vous faites de Gustave Thibon: "Ce n'est pas la lumière qui manque à notre regard, c'est notre regard qui manque de lumière."Parfois, en tout cas, et c'est bien ce à quoi il faut remédier. Heureusement, comme dirait un homme de l'art, opticien ou non, pour corriger cela il y a certain vert.

marcello 25/10/2006 10:16

Bonjour à vous,
je viens d' apprendre par un mail de monsieur Subrini Philippe (libraire de l'étoile du mage à Marseille) que la librairie des Editions Traditionnelles, l' une des plus ancienne librairie de Paris vient de tirer le rideau, en octobre 2006. Que vont devenir les publications des Editions Traditionnellles notamment l' oeuvre de René Guenon?
Bien amicalement,
marcello

ARCHER 26/10/2006 19:58

A ma connaissance, marcello, c'est le libraire qui ferme, non l'éditeur. Donc si j'ai bien compris, et j'espère que je ne serai pas démenti par les faits, les Editions Traditionnelles continuent.