Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 19:27

pl-12.champagne


La planche XII de l'édition originale du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli, illustré par Julien Champagne, est de nouveau consacrée à deux médaillons du porche central de la cathédrale Notre Dame de Paris.

Dans l'édition Pauvert, les dessins d'"Hubert" ont été remplacés par deux clichés séparés, qui portent respectivement les numéros XX et XXI.

Les intitulés de photos et dessins restent quant à eux identiques dans les deux versions du livre; le bas-relief de gauche étant celui de La Connaissance des Poids, celui de droite est dans les deux cas dénommé La Reine terrasse le Mercure, Servus Fugitivus.

Notons en passant que là encore les dénominations moralisantes de cathéchistes en mal d'enseignement exotérique restent sans doute plus simples, mais ne laissent pas de laisser songeur.

Pour un spectateur non averti, en effet, je veux bien admettre que le terme de "dureté" puisse presque instinctivement s'appliquer au médaillon de droite; mais pour voir dans son pendant de gauche une représentation de la "luxure", il faut comme dit l'autre se lever tôt.

luxure.champagne


Hervé Delboy y est parvenu, et j'en profite pour resignaler son site, excellent à tous points de vue et qui constitue pour le chercheur une mine quasi inépuisable:

http://hdelboy.club.fr/gobineau.html

S'agissant de ce premier bas-relief, le commentaire de Fulcanelli est le suivant: "Voici maintenant l'allégorie du poids de nature: l'alchimiste retire le voile qui enveloppait la balance."

Vous admettrez que cette explication semble s'imposer avec plus d'évidence que la précédente. Comme quoi le dit alchimiste n'est pas forcément le doux rêveur que l'on a parfois pu dépeindre.

Hélas, les choses se compliquent aussitôt, car les secrets des poids sont parmi les mieux gardés de la science alchimique.

"Le mercure philosophique, précise cependant Fulcanelli, résulte de l'absorption d'une certaine partie de soufre par une quantité déterminée de mercure; il est donc indispensable de connaître exactement les proportions réciproques des composants."

J'ai dit les secrets des poids, car il y a le poids de nature et les poids de l'art, nettement distingués les uns des autres par Fulcanelli dans ses Demeures Philosophales, au chapitre consacré à
la cathédrale de Nantes (Les gardes du corps de François II).

Pour en rester au poids de nature, Fulcanelli y estime qu'il se réfère aux proportions relatives des composants d'un corps donné:

"S'il est question de valeurs quantitatives au sein d'une combinaison synthétique et radicale, - comme celle du soufre et du mercure principe unis dans le mercure philosophique, - c'est le poids de nature qui est alors considéré...

Le poids de nature est toujours ignoré, même des plus grands maîtres. C'est là un mystère qui relève de Dieu seul et dont l'intelligence demeure inacessible à l'homme.

L'OEuvre débute et s'achève par les poids de l'art...Mais, entre ces extrémités, l'artiste n'a point à se servir de la balance, le poids de nature intervenant seul..."

Autrement dit, le poids de nature est essentiellement variable, et est soumis, ajoute Fulcanelli, aux qualités, naturelles ou acquises, de l'agent comme du sujet initial. Le voile représenté sur ce médaillon ne pourra donc être ôté que par la pratique et par l'opérateur lui-même.

 

durete.champagne

Une fois n'est pas coutume, Fulcanelli semble établir un lien entre les deux médaillons présentés ici. Malheureusement, aux secrets des poids succèdent immédiatement ceux des mercures. Voici la description par notre auteur du second bas-relief:

"Une reine, assise sur un trône, renverse d'un coup de pied le valet qui, une coupe à la main, vient lui offrir ses services." Là encore, la scène représentée paraît scrupuleusement évoquée.

Mais voilà, le courroux de la reine est justifié par le fait que son valet de pied lui présente un breuvage qui n'est pas celui qu'elle souhaite. Notons que le supérieur va terrasser l'inférieur.

Il y a plusieurs mercures, et le mercure initial, celui des philosophes, n'est sans doute pas le mercure commun.

"Le disciple, développe Fulcanelli au chapitre Le grimoire du chateau de Dampierre des Demeures, représente le premier mercure, de qualité froide et passive, que certains dénomment fidèle et loyal serviteur, et d'autres, eu égard à sa volatilité, servus fugitivus, l'esclave fugitif."

Le maître, ou la reine, est le soufre actif du métal dissous, estime-t-il. Et le valet ou mercure de la dissolution, me direz-vous?

Revenons au Mystère:

"Le servus fugitivus dont nous avons besoin est une eau minérale et métallique, solide, cassante, ayant l'aspect d'une pierre et de liquéfaction très aisée.

C'est cette eau coagulée sous forme de masse pierreuse qui est l'Alkaest et le Dissolvant universel."

Et grâce au Forum de la Librairie du Merveilleux, et tout spécialement à Ibrahim:

http://forum.aceboard.net/50340-2498-11107-1-CHAMPAGNE.htm#vb

admirons ensemble pour terminer le vitrail correspondant à ce motif du servus fugitivus:

 

servusib.champagne

 

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-julien-champagne-et-le-servus-fugitivus-121287358.html

 

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires