Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 21:46


Grâce à Calendrier, voici maintenant une sorte de "scoop", à mon sens et pour utiliser le vocabulaire médiatique actuel.

En résumé, le frontispice du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli, réalisé par Champagne en 1910 (mon post Champagne et Fulcanelli daté du 31 janvier 2006), a été publié dès 1912, dans un catalogue Chacornac, comme en témoignent les clichés joints.

Mais laissons, si vous le voulez bien,  la parole à l'"inventeur" de ce trésor, et écoutons Calendrier:

"Ce frontispice se trouve page 11 du catalogue intitulé: Bibliographie méthodique et illustrée de la science occulte, Préface et notes explicatives de Sédir, Paris, Librairie générale des sciences occultes, Bibliothèque Chacornac, 11 quai saint michel, 1912.

Il a 132 pages et recense tous les ouvrages disponibles de la librairie Chacornac, divisés en plusieurs chapitres.

A la page 11, le texte est le suivant:

ALCHIMIE

C'est celle des sciences occultes qui étudie le règne minéral, qui recherche les secrets de la vie, de la matière, et qui synthétise ses travaux sous les symboles de la pierre philosophale et de l'élixir de longue vie.

Suit alors le frontispice suivi de la légende: Symbole alchimique de J.Champagne. Sur la page de gauche est représenté un dessin figurant le portail droit de Notre Dame de Paris, dessiné peut être aussi par Champagne."

De fait, il s'agit du fameux pilier de saint Marcel (mon post Julien Champagne et saint Marcel, du 27 avril 2006).


Quelques brefs commentaires conclusifs de ma part, maintenant:

Comme relevé par Calendrier, cette publication ne semble avoir jamais encore été mentionnée par quiconque, y compris Eugène Canseliet.

Il s'agit là désormais de la première impression connue pour l'instant d'une oeuvre de Julien Champagne, qui a précédé de presque quinze ans celle de l'édition originale du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli.

Elle confirme les liens entre Champagne et les Chacornac (mon post Champagne au pays Chacornac du 03 juin 2006) et valide aussi ceux entrevus avec Chamuel, dont Sédir (Yvon Le Loup) a été également un commis (mon post: Champagne et l'archange du 25 mai 2006).

A suivre, donc, selon l'expression consacrée!

http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-champagne-nel-1912-101666066.html




ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

Salilus 31/12/2006 16:05

Sur l'Ordre de Molay (qui revendique l'appartenance de Walt Disney)
http://www.demolay.org/whatis/

ARCHER 02/01/2007 18:24

Salilus, je voudrais brièvement rebondir cette fois sur votre évocation du film d'animation Fantasia.On sait que sa musique a été composée par Paul Dukas, dont l'oeuvre s'intitule L'apprenti sorcier et lui a été inspirée par un livre de Goethe. Wagnérien convaincu, Dukas (1865-1935) était donc également sensible à certaines inspirations...faustiennes, et je ne serais nullement surpris qu'il ait fréquenté tel ou tel cénacle ésotérique au tournant des XIXème et XXème siècles.Il a d'ailleurs écrit un opéra appelé Ariane et Barbe Bleue, d'après un ouvrage de Maurice Maeterlinck, et je terminerai en relevant qu'il a aussi composé un Hymne au soleil.

Salilus 31/12/2006 15:57



J'ai retrouvé dans mes notes que Walt Disney avait le grade de Rose-Croix de l'Ordre De Molay - Kansas City - Missouri (USA) (Frank S. Land / Louis Lower / Frank A. Marshall) .
 

L'Ordre de Molay est une assocation maçonnique de fils et de fille de Maçons.
 

Mais il faudrait peut être rechercher du côté de Earl Hurd, l’un des principaux co-scénaristes de "Blanche-Neige...". Hurd est l'auteur d'un dessin animé maçonnique : "Bobby Bumps starts a Lodge" . C’est une des aventures humoristiques (voir la dernière scène, celle de la 'nishiation) et muettes du gamin animé par Earl Hurd dès 1915. Ce "Paramount-Bray Cartoon n°39" date du 21 septembre 1916 et a été produit par les studios Bray. De 1915 à 1922, pas moins de 70 petits films mentionnent Bobby Bumps dans leur titre.
 

Earl Hurd (Kansas, USA, 14 septembre 1880 - Burbank, Californie, 28 septembre 1940) n'était pas n'importe qui ! Ce pionnier de l'animation est l'inventeur du film animé sur celluloïd. Il a travaillé aux studios Bray de 1915 à 1918, au studio Paul Terry avant de fonder Earl Hurd Productions (1923-1925). Il a travaillé dans le domaine de l'écriture pour les studios Iwerks et Disney durant les années 30. Il est crédité de l'adaptation de l'histoire de "Snow White and the Seven Dwarfs" (Blanche-Neige et les sept Nains, 1937) et est mentionné comme conseiller dans la fiche technique de "Fantasia" (1940).Il a également été dessinateur de "comics" dans les années 10 et 20. [infos du Blog de Jiri Pragman]
 

 

Salilus 30/12/2006 20:01

Curieuse rencontre que celle de Disney et de Champagne, dans Blanche-Neige et les Sept Nains (1937)... Je vous laisse juge...http://lesarchivesdesalilus.hautetfort.com/archive/2006/12/30/disney-inspire-par-fulcanelli1.html

ARCHER 31/12/2006 10:36

Merci Salilus de cette judicieuse observation. A mon avis il y a bien analogie entre les images que vous proposez sur votre site, et elle n'est sans doute pas fortuite.Donc, le frontispice du Mystère des Cathédrales, si je vous suis bien, a pu inspirer Walt Disney ou quelqu'un de ses studios, pourquoi pas?Je crois avoir lu que Disney était en fait un rosicrucien convaincu. D'ailleurs, il a puisé une bonne part de son inspiration dans des contes de fées où l'hermétisme transparaît clairement.C'est particulièrement le cas des sept nains planétaires du film que vous évoquez, quant à blanche neige, n'est-elle pas la belle d'argent de l'alchimie?Pour en revenir au motif du frontispice, cette allégorie du jour et de la nuit, de la mort et de la vie, est de toute façon universelle.

Walter Grosse 23/07/2006 13:15

    Cher ami,
    Vous a quelque idée de la signification de : inv. del. ?
    Dans le dessin de Julien Champagne, le « Symbole Alchimique de J.Champagne / Le Sphinx protège et domine la Science », nous pouvons voir la date 1910, la signature J.Champagne et l'abréviation inv. del.
    Merci.

ARCHER 23/07/2006 13:45

Oui, c'est une double abréviation latine.Inv. pour invenit, il l'a inventé, ou conçu. Del. pour delineavit, il l'a dessiné. En général ces abréviations sont inscrites à côté du nom de l'artiste.

Walter Grosse 18/07/2006 07:25

    Merci par le éclaircissement. Le frontispice du " Le Mystère des Cathédrales " apparaît presque 15 ans avant dans le Catalogue Chacornac de 1912... Le chapitre de 1957, 'La Croix cyclique d'Hendaye' est apparu 21 ans avant par la main de Jules Boucher, dans la revue "Consolation" (1936)... Enfin, peut-être aussi les autres dessins de Julien Champagne, ainsi que autres chapitres du livre de Fulcanelli, aient une existence précédente à 1926 !!!

ARCHER 18/07/2006 07:36

Oui, plusieurs oeuvres de Julien Champagne sont datées des années 1910-1920. Quant à l'article de Jules Boucher sur la croix d'Hendaye(1936), je pense qu'il a pu être réalisé à partir de notes empruntées à Fulcanelli ("disparu" en 1930), ou à Julien Champagne (décédé en 1932).Sur ce point, voyez mon post Champagne et Jules Boucher (13 février 2006).