Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 20:42


La planche XI de l'édition originale des Demeures Philosophales de Fulcanelli est consacrée à un dessin de Julien Champagne reproduisant une porte de maison du XVème siècle, rue Notre Dame à Vitré (Ille-et-Vilaine).

Nous reproduisons cette oeuvre, ainsi que le cliché qui lui correspond dans l'édition Pauvert des Demeures (planche XIV), et une carte postale du début du XXème siècle, représentant la dite rue et son église.

Dessin et photo figurent au chapitre intitulé : Le mythe alchimique d'Adam et Eve, déjà évoqué le 18 février 2006 (Champagne manceau: Adam et Eve). Voyons donc à nouveau ce que nous en dit Fulcanelli.


"Les scènes laïques de la tentation sont conformes à celle de l'iconographie religieuse. Adam et Eve s'y voient toujours séparés par le tronc de l'arbre paradisiaque.

Dans la majorité des cas, le serpent, enroulé autour du tronc, est figuré avec une tête humaine...

C'est également une tête féminine qu'expose le serpent de Vitré, sculpté sur l'arc en accolade d'une jolie porte du XVème siècle, rue Notre Dame."


Et Fulcanelli de livrer son interprétation du symbole:

"Adamus, nom latin d'Adam, signifie fait de terre rouge; c'est le premier être de nature, le seul d'entre les créatures humaines qui ait été doué des deux natures de l'androgyne...

Mais dès que Dieu,selon la tradition mosaïque, fit naître la femme en individualisant, dans des corps distincts et séparés, ces natures primitivement associées en un corps unique, le premier Adam dut s'effacer, se spécifia en perdant sa constitution originelle et devint le second Adam, imparfait et mortel...

Le soufre et le mercure, principes générateurs des métaux, ne furent à l'origine qu'une seule et même matière; car ce n'est que plus tard qu'ils acquirent leur individualité spécifique et la conservèrent dans les composés issus de leur union...

Le soufre, principe actif, est désigné symboliquement par le second Adam, et le mercure, élément passif, par sa femme Eve."

Eugène Canseliet reviendra pour sa part sur l'hiéroglyphe du serpent dans le N°288 de la revue Atlantis en 1976:

"Comme le serpent qui est ovipare, dans la Nature, celui de l'alchimiste dans le Grand OEuvre, prend naissance d'un oeuf, véritable chaos cristallisé, à la façon d'une géode.

Ce minéral est le dragon, qui, sous le choc du fer, met au jour le serpent..."

Et de rappeler le chapitre XXI du Livre biblique des Nombres:

"Moïse fit donc un serpent d'airain, et le plaça en guise de signe: lorsque les blessés le regardaient, ils étaient guéris."

vitrenotredamecpa.champagne



ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires