Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 13:57

beauvaiscolor.champagne



Quittons pour un instant l'alchimie stricto sensu, et retrouvons Julien Champagne en Beauvaisis.

Le Beauvaisis, cher à Eugène Canseliet tout de même (sa maison de Savignies par exemple se situe dans cette région), voisin également du berceau de la famille de Julien, et avec Amiens
de celle de la famille des Devaux, alliés à sa soeur Renée: Nous restons donc en pays de connaissance...

Prévue pour être une des plus grandes cathédrales du monde, commencée en 1225 par l'évèque Milon de Nanteuil, et consacrée en 1260, la cathédrale saint-Pierre de Beauvais est restée une des plus inachevées. Son choeur est effectivement le plus élevé. Mais en 1284, une partie des voutes s'en effondra.

Achevée en 1567, sa flèche de 153 mètres s'effondra à son tour en 1573...la nef ne fut jamais achevée, malgré la reprise des travaux en 1600.

La planche I de l'édition Omnium Littéraire des Demeures Philosophales de Fulcanelli, signée Julien Champagne et ci-dessus reproduite, est ainsi intitulée: Archivolte du porche septentrional - L'homme poussant une brouette.

C'est pour Fulcanelli l'occasion de dénoncer le mythe de l'invention par Blaise Pascal (1623-1662) de cet ustensile:

"Parmi les motifs décorant une archivolte du porche septentrional de la cathédrale de Beauvais, un vieux rustique du XVème siècle y est représenté poussant sa brouette, brouette de modèle semblable à celles que nous utilisons actuellement."

Et à propos du génial mathématicien et philosophe chrétien, Fulcanelli ajoute quelques pages plus loin:

"Pascal a-t-il été alchimiste? Rien ne nous autorise à le prétendre. Ce qui est plus sûr, c'est qu'il a dû réaliser lui-même la transmutation, à moins qu'il ne l'eût vue s'accomplir sous ses yeux, dans le laboratoire d'un Adepte.

C'est ce qui ressort d'un curieux document autographe sur papier, rédigé en style mystique, et que l'on trouva cousu dans son habit, lors de son ensevelissement. En voici le début, qui en est aussi la partie essentielle:

                                                                                +
                                                                 L'an de grâce 1654,
                                    Lundi 23 novembre, jour de saint Clément, pape et martyr,
                                                               et autres au martyrologe,
                                           Veille de saint Chrysogone, martyr, et autres,
                                   Depuis environ dix heures et demie du soir jusques environ
                                                                    minuit de demi,
                                                                               FEU
                                               Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob,
                                                  Non des philosophes et des Savans,
                                                 Certitude, Certitude, Sentiment, Joie, Paix...

La mort, qui emporte d'ordinaire le secret des hommes, devait livrer celui de Pascal,  philosophus
per ignem."

Dans un article de 1952 paru dans L'Oise Libérée, article reproduit en 2007 dans son ouvrage posthume Alchimie, nouvelles études diverses (Trédaniel), Eugène Canseliet précisera qu'Eugène Viollet-le-Duc, en son Dictionnaire raisonné du mobilier français (1872) avait déjà mentionné un manuscrit de la fin du XIIIème siècle donnant une brouette absolument semblable à celle qu'on utilise aujourd'hui.

Ce manuscrit dû à Robert de Borron n'est autre que l'Histoire du Saint Graal.

 

On trouvera d'autres illustrations de brouettes médiévales (XIIIème et XVème siècles), représentées en tant que faisant partie de l'outillage des chantiers gothiques, dans le livre que Roland Bechmann a signé sur Les racines des cathédrales (Payot & Rivages, 1981 et 1996).

 

bechmann.champagne



http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-champagne-nel-beauvaisis-35787510.html

 

beauvais66.champagne



ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires

cosy ray 10/04/2006 11:12

En cette semaine Pascale nous irons sous la tour St Jacques nous recueillir devant sa statue. En passant nous aurons une pensée émue pour le doux Nerval. De là, puisque avec Blaise (qui nous est si cher par ailleurs) nous sommes chez les Jansenistes à Port-Royal, nous partirons au Louvre admirer les tableaux de Philippe de ... Champaigne.

ARCHER 11/04/2006 20:18

Je voudrais vous souhaiter : Felicias Pascuas. Peut-être connaissez vous déjà ce tableau de Philippe de Champaigne "le Christ et la Samaritaine" peint en 1648 pour le choeur de l'église de Port-Royal à Paris:http://www.ville-Caen.fr/mba/ChampJesusZoom.htmChampa(i)gne dont Louis Marin a loué "la présence cachée"; merci de votre visible présence.