Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 21:49


Un chapitre entier du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli est consacré à Bourges, mais l'auteur, délaissant curieusement la cathédrale berruyère, insiste sur l'hotel Lallemant et sur le palais Jacques Coeur, le premier étant d'ailleurs traité de façon plus exhaustive.

Fulcanelli revient donc très logiquement sur le logis de l'argentier dans les Demeures Philosophales, dont le tableau de pierre dessiné ci-dessus par Julien Champagne et ci-dessous reproduit à l'état d'esquisse par un artiste postérieur constitue la planche XXXIII.

Cette planche est intitulée : Tympan-l'engagement secret.  De quel engagement s'agit-il? Nous le verrons, mais lisons d'abord ensemble la description de Fulcanelli:

"Ce panneau sculpté forme le tympan d'une porte ouverte sur la cour d'honneur et représente trois arbres exotiques, - palmier, figuier, dattier, - croissant au milieu de plantes herbacées; un encadrement de fleurs, de feuilles et de rameaux entoure ce bas-relief."

L'interprétation de notre alchimiste s'ensuit aussitôt, de façon limpide:

"Le palmier et le dattier, arbres de la même famille, étaient connus des Grecs sous le nom de Phoinis (latin Phoenix), qui est notre Phénix hermétique; ils figurent les deux Magistères et leur résultat, les deux pierres blanche et rouge, lesquelles n'ont qu'une seule et même nature comprise sous la dénomination cabalistique de Phénix.

Quant au figuier occupant le centre de la composition, il indique la substance minérale d'où les philosophes tirent les éléments de la renaissance miraculeuse du Phénix, et c'est le travail entier de cette renaissance qui constitue ce que l'on est convenu d'appeler le Grand-OEuvre."



Mais Fulcanelli ajoute:

"Le panneau aux trois arbres sculptés du palais de Bourges porte une devise. Sur la bordure d'encadrement décorée de rameaux florifères, l'observateur attentif découvre, en effet, des lettres
isolées, fort habilement dissimulées. Leur réunion compose une des maximes favorites du grand artiste que fut Jacques Coeur:

DE.MA.JOIE.DIRE.FAIRE.TAIRE.

Or, la joie de l'Adepte réside dans son occupation...La devise de Jacques Coeur, malgré sa brièveté et ses sous-entendus, se montre en concordance parfaite avec les enseignements traditionnels de l'éterrelle sagesse. Aucun philosophe, vraiment digne de ce nom, ne refuserait de souscrire aux règles de conduite qu'elle exprime et que l'on peut traduire ainsi:

Du Grand-OEuvre dire peu, faire beaucoup, taire toujours."


Argentier de Charles VII, Jacques Coeur (1406-1456?) , qui fit construire sa "grant maison" de 1443
à 1450, fut-il un Adepte? Fulcanelli qui vient ici de le qualifier d'artiste, c'est-à-dire d'alchimiste, procède par allusions dans le Mystère des Cathédrales:

"Jacques Coeur eut la réputation d'un Adepte éprouvé. David de Planis-Campy le cite, en effet, comme possédant "le don précieux de la pierre au blanc", en d'autres termes de la transmutation des métaux vils en argent. D'où, peut-être, son titre d'argentier."

Sur ce Jacques Coeur alchimiste je ne saurais trop vous recommander la lecture des deux ouvrages si poétiques et si sensibles de Joëlle Pellegrin Oldenbourg, parus en 2001,L'homme aux yeux d'émeraude, et D'alchimique mémoire, Jacques Coeur.

http://www.institut-khepera.com/



http://maxjulienchampagne.over-blog.it/article-32351826.html

jcbourgesalchimiste.champagne

 

ARCHER

Partager cet article

Repost 0
Published by ARCHER - dans archer
commenter cet article

commentaires