Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : JULIEN CHAMPAGNE
  • : Site consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.
  • Contact

Profil

  • ARCHER
  • hermétiste
  • hermétiste


...consacré à l'artiste français Julien Champagne (1877-1932), à sa vie et à ses oeuvres.


Peintre et dessinateur, Julien Champagne est surtout connu de nos jours pour avoir illustré les ouvrages de Fulcanelli, un mystérieux alchimiste contemporain.

Et pourtant, il figure au Bénézit, la "Bible" internationale des créateurs. Et suivant son ami Eugène Canseliet, il fut bien un maître du pinceau et du crayon.

C'est à la découverte de cet artiste méconnu, mais profondément attachant, que je voudrais vous inviter. Je voudrais aussi vous demander de ne pas hésiter à enrichir mes articles de vos propres commentaires et de vos découvertes personnelles.

Bon voyage donc au pays légendaire de Julien Champagne.

Recherche

8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 18:01

Un court billet, en forme de note de travail, et qui est manifestement de la main de Julien Champagne, a été conservé par la descendance de son frère Félix.

Il nous montre l'étendue du savoir de "l'excellent artiste" que fut notre "Hubert", et sans doute aussi de  son savoir-faire, puisqu'il n'hésite pas à traiter ici de la différence entre l'or naturel et celui alchimique.

Champagne pousse la charité hermétique jusqu'à indiquer la façon de traiter ce dernier, qu'on peut qualifier d'or natif, de façon à le rendre en quelque sorte transmutatoire.

Nous retrouvons donc une problématique abordée par Fulcanelli dans Les Demeures Philosophales (au chapitre Alchimie et spagyrie):

"Ce corps simple, si facilement obtenu bien qu'en faible proportion, est-il vraiment de l'or? Notre sincérité nous oblige à dire non, ou du moins, pas encore. Car s'il présente la plus parfaite analogie extérieure avec l'or, et même la plupart de ses propriétés et réactions chimiques,il lui manque toutefois un caractère physique essentiel, la densité.

Cet or est moins lourd que l'or naturel, quoique sa densité soit déjà supérieure à celle de l'argent. Nous pouvons donc l'envisager non pas comme le représentant d'un état allotropique, plus ou moins instable, de l'argent, mais comme de l'or jeune, de l'or naissant, ce qui révèle encore sa formation récente.

D'ailleurs, le métal nouvellement produit reste susceptible de prendre et conserver, par contraction, la densité élevée que possède le métal adulte."

Toujours dans les Demeures, mais cette fois au chapitre Chimie et philosophie,l'Adepte "dévolu au XXe siècle" estime que sans qu'il ait forcément été lui-même alchimiste, Blaise Pascal a dû assister ou même participer à une transmutation. 

C'est ce qui ressort, selon lui, de son fameux Mémorial, dont il souligne l'importance qu'y revêt à son avis le mot Chrysogone. Pour Fulcanelli, Pascal s'en sert justement pour qualifier la transmutation. Il est en effet formé de deux mots grecs, signifiant or pour l'un et génération pour l'autre.

Le Mémorial ayant été découvert après le décès de Blaise, Fulcanelli conclut: "La mort, qui emporte d'ordinaire le secret des hommes, devait livrer celui de Pascal, philosophus per ignem."

Nous avons ainsi l'occasion de souligner la qualité du petit essai que Thierry Emmanuel Garnier vient de consacrer au Mémorial dont il s'agit (Nuit de Feu, paru aux éditions Arqa).

        

ARCHER

 

  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ano 27/06/2020 12:48

Bonjour Archer, a-t-on une idée de la date de rédaction de cette note de travail ? Merci et bon week-end.

ARCHER 27/06/2020 13:02

Non Ano, désolé. Bonne fin de semaine.

Ano 08/03/2019 12:14

Bonjour Archer, Au dossier Fulcanelli dans les cahiers de la tour St-Jacques ; "Une question se pose alors, naturellement et logiquement, Champagne a-t-il réussi à faire de l’or ? Il semble que oui. En tout cas, ses élèves directs, Jules Boucher et E. Canseliet sont affirmatifs. Sans doute, Boucher nous dit-il que « Champagne a fait de l’or », et M. Canseliet : « Fulcanelli a fait de l’or », mais pour nous, la cause est en-tendue ! Il s’agit du même."

ARCHER 08/03/2019 22:46

Merci Ano.

ARCHER 06/06/2018 18:05

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article3350

Myrobolan 09/04/2018 18:08

Merci Archer pour ce document exceptionnel. Il m'a perturbé depuis sa publication, pour plusieurs raisons. Il confirme toutefois, s'il en était encore besoin, l'étendue des connaissances de Julien Champagne.

Cependant, dans le passage de Fulcanelli que vous citez, ce dernier ajoute un peu plus loin : "Ces procédés, que les alchimistes connaissent, *bien qu’ils n’aient pas à les utiliser dans l’élaboration du Grand Oeuvre*, ont pour objet l’extraction de l’un des deux radicaux métalliques, soufre et mercure."

Ce qui contredit, pour moi, la désignation "d'or *alchimique* de transmutation".

Il est vrai que, là comme ailleurs dans son oeuvre, l'Adepte se sert d'un exemple pour enseigner autre chose. Et ici, de manière explicite, en confirmant, et la possibilité de la transmutation (dont JJ Champagne semble avoir été le témoin, si ce n'est l'opérateur), et en indiquant la nature de l'agent indispensable aux plus sublimes métamorphoses qui prennent place au sein du Grand Oeuvre, mais aussi qui sont probablement responsables des phénomènes observés dans les particuliers.

Je suis simplement surpris que Champagne qualifie d'or alchimique le résultat d'un procédé archimique, ou d'un particulier, si vous préférez.
Attention, ma surprise ne signifie pas que j'aurais assimilé Julien Champagne à Fulcanelli.

Bien à vous.

ARCHER 09/04/2018 18:16

Comme vous l'avez parfaitement compris, Myrobolan, Fulcanelli peut très bien (comme d'autres alchimistes) paraître traiter d'un sujet, et en fait s'exprimer sur autre chose, avec en particulier des glissements de sens d'un paragraphe de ses écrits à un autre.

Misero 09/04/2018 17:10

Encore un superbe document à votre crédit Archer ! Si la "descendance de Félix" avait la bonté de confier cette feuille d'or dit alchimique à un laboratoire universitaire doté d'un spectrographe de masse, on saurait à quoi s'en tenir quant à ces productions à la Jollivet Castelot. Par ailleurs ce chapitre des demeures ne devrait peut-être pas être pris au pied le lettre, comme toujours dans ce type d'ouvrages pour lesquels les auteurs multiplient charitablement les mises en garde.

ARCHER 09/04/2018 17:15

Merci, Misero.